À Phnom Penh bousculade mortelle lors de la fête de l’eau

Une tragédie que le chef du gouvernement cambodgien compare au génocide khmer…

Au moins 339 personnes tuées, presque autant de blessées à cause d’une bousculade sur un pont enjambant la rivière Tonlé Sap, qui se jette dans le fleuve Mékong dans la capitale cambodgienne, ont endeuillé la fête de l’eau à Phnom Penh lundi. Les victimes sont en majorité des femmes, qui se rendaient à l’île au diamant, où était prévu un rassemblement festif.

Le Premier ministre cambodgien, Hun Sen, a prononcé une allocution à la télévision nationale pour présenter ses condoléances aux familles : « C’est la pire tragédie au Cambodge depuis plus de trente et un ans, et la fin du régime de Pol Pot ». La fête de l’eau est organisée pour rendre hommage à la rivière Tonlé Sap et au fleuve Mékong qui assurent de bonnes récoltes.

À l’île au diamant, qui appartient à une banque locale, il y a des salles de conférences et d’expositions, des restaurants et des zones de loisirs. Toute la population y était conviée pour assister à un concert. La bousculade qui a engendré un mouvement de panique dans la foule, s’est produite à la fin quand les gens s’en retournaient chez eux.

Le chef du gouvernement du Cambodge, qui a déjà tant de mal à refermer la page des Khmers rouges, a promis que tout serait fait pour connaître la raison de cette tragédie.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
sylvain
sylvain
23 novembre 2010 0 h 10 min

Ca va encore etre de la faute à Sarko, vivement 2012.

lulu70
lulu70
23 novembre 2010 18 h 12 min

la folie humaine…

azzerty
azzerty
23 novembre 2010 19 h 09 min

la folie des foules surtout