Aaron Kosminski était probablement Jack l’Eventreur (Photo)

Ce coiffeur polonais âgé de 23 ans au moment des faits et qui souffrait de problèmes psychologiques aurait été confondu par l’ADN 130 ans après.

Kosminski faisait d’ailleurs partie de la liste des suspects de Scotland Yard au moment de l’affaire.

Grâce à des analyses ADN menées à partir d’une écharpe ensanglantée retrouvée à près d’une victime, les chercheurs ont permis d’en déduire son potentiel propriétaire, un certain Aaron Kosminski, un coiffeur polonais âgé de 23 ans au moment des faits et qui souffrait de problèmes psychologiques. Décédé à 53 ans, il avait terminé sa vie dans un asile, interné après avoir attaqué sa soeur à l’aide d’un couteau.

L’échantillon de l’époque a en effet pu être comparé avec des descendants vivants d’Aaron Kosminski, mais selon les auteurs de l’étude, les conclusions sont seulement un faisceau d’indice et ne peuvent être fiables à 100 %.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments