Addiction étrange : Lisa, 43 ans, est accro aux poils de son chat et les mange (Vidéo)

https://www.eteignezvotreordinateur.com/wp-content/uploads/2013/01/article-2269782-1739CAA7000005DC-749_634x475.jpg

Cette femme américaine résidant à Detroit a présenté son problème dans l’émission ‘My Strange Addiction’.

Lisa est tellement addict aux poils de chat qu’elle a besoin de consommer toutes les deux heures, et compare leur goût à celle de la barbe à papa :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=q7wQYubDfgg

Son étrange addiction aurait commencé il y a déjà 15 années, ce qui fait qu’elle aurait déjà ingurgité plus de 3200 boules de poils de chat.

Source : Dailymail

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Marco
Marco
30 janvier 2013 19 h 23 min

Bienvenue en 2013.
Un monde de tarés.

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2013 19 h 31 min

on la reverra dans quelques années :  » j’aime manger des chats cru… »

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2013 19 h 55 min

Bizarre ces addictions qui n’arrivent que dans les pays « évolués ».
Pas d’addictions sur le continent africain ?

Scandale
Scandale
30 janvier 2013 20 h 38 min

À gerber. En tout cas ça a l’air calorifique.

Wirmind
Wirmind
30 janvier 2013 21 h 09 min

Oui sauf que la kératine ne se digère pas, donc dans environ 5 années si ce n’est moins, elle vomira tout ce qu’elle avalera et se ferra opérer pour se faire enlever sa pellote.

Seul Contre Tous
Seul Contre Tous
31 janvier 2013 1 h 41 min

Maladie Mentale ! En plus d’être obèse, elle a rien pour elle la pauvre.
Je suis sur qu’elle ne travaille pas.

MisterProvoc
MisterProvoc
31 janvier 2013 6 h 26 min

MisterProvoc se souvient avoir mangé lui aussi quelques poils de chatte dans sa jeunesse…

Anonyme
Anonyme
31 janvier 2013 13 h 25 min

moi je vais éviter d’en manger, j’ai l’impression que ça fait grossir…

tom
tom
31 janvier 2013 13 h 44 min

Une balle dans la tête.
Rien le cul de tous ces tarés.