Affaire DSK : une agence de pub en joue déjà

La marque danoise de sous vêtements masculins JBS a flairé le filon avec l’affaire DSK, et articule déjà sa dernière campagne d’advertising en ce sens.

Il faut reconnaître toutefois que la campagne en question n’est pas très portée sur l’éthique.

Edit : erreur de ma part, cette campagne date en effet de plusieurs années. Ce post est donc à prendre sur un ton humoristique.

Via WowEffect

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Je me marre
Je me marre
17 mai 2011 17 h 14 min

Je lui fait une DSK quand elle veut ..!

Vilain Velu
Vilain Velu
17 mai 2011 18 h 38 min

Indécent…

Bailey
Bailey
17 mai 2011 19 h 03 min

C’est ma chambre!

Steve
Steve
17 mai 2011 20 h 29 min

My bad. Je l’ai chopé sur la page Facebook d’un publicitaire, sans prendre le temps de vérifier si cela retournait de la boutade ou pas.

Wow Effect !
BREAKING NEWS!!! L’affaire DSK serait un buzz pour la marque danoise JBS. Bien joué les gars! 😉

Et présenté ainsi, je suis tombé dans le panneau, la tête la première. Je modifie de ce pas le post. Merci pour la précision.

tuil
tuil
18 mai 2011 3 h 00 min

je trouve que t’as pas trop modifié ton post…

Anonyme
Anonyme
19 mai 2011 9 h 56 min

I have been accused of sexual harassment when the woman had initially agreed. I guess some women find pleasure in sharing with their colleagues that they have had a sexual encounter with so and so (if he is a big man in their eyes). I have no doubt that DSK is completely devastated, but he should move on, so is LIFE

PasCool
PasCool
21 juin 2011 14 h 38 min

J'ai perso 2 amies, qui se connaissent très bien et ne travaillaient pas dans la même entreprise. Après toute deux s'être fait virée pour juste motif ont menacé leurs patrons de porter plainte pour "harcèlement sexuel". Elles ont toutes deux gagné des dédommagements (comparable à trois mois de salaire) sans que ça ne passe en procès. Les patrons sachant qu'ils ne gagneraient jamais face à une femme. Pas toujours facile d'être un homme face à la justice. Il n'y a qu'à voir le faible pourcentage d'hommes divorcés qui n'ont pas obtenu la garde de leurs enfants. DSK est bien connu… Lire la suite »