Affaire Geneviève de FONTENAY

Suite au procès de Madame Geneviève MULMANN dite de FONTENAY qui s’est tenu le 1er septembre dernier au Tribunal Correctionnel de Nanterre et aux articles de presse qui ont suivis, le président de l’Association Internationale des Concours de Beauté pour les Pays Francophones, Michel LE PARMENTIER se doit de faire la mise au point suivante :

– Le président de l’AICBPF n’ a jamais essayé de « jeter le discrédit » sur le « Comité Miss France », Comité historique créé par Guy RINALDO en 1954 dont Madame Geneviève de FONTENAY était secrétaire administrative jusqu’à son exclusion définitive pour faute grave.

– Geneviève de FONTENAY a immédiatement créé une organisation parallèle avec son concubin Louis POIROT dit de FONTENAY, cette association est devenue par la suite une société commerciale SARL au nom de « Société Miss France ».

– L’historique de cette affaire a été rapportée dans le livre d’Antoine de Villejoie : « La vérité tirée du chapeau » en pages 7, 8 et 9. Cet ouvrage est consultable sur le site : www.laveritetireeduchapeau.com

– Rappelons que Madame Geneviève de FONTENAY a toujours refusé de débattre de ce sujet sur les télévisions ou radios.

– Antoine de VILLEJOIE , l’actuel président du Comité Miss France historique de 1954, auteur du livre « La vérité tirée du chapeau » et Michel LE PARMENTIER président de l’AICBPF sont toujours à la disposition des journalistes et médias pour qu’enfin éclate la vérité sur cette soi-disant et auto proclamée « Miss Elégance » !!

Service de Presse de l’AICBPF en France

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
gregos
gregos
7 septembre 2009 0 h 31 min

pti clash il faudrait dire ça aux hypocrites qui controlent la télé, surtout qu’ils doivent le savoir depuis bien longtemps …