Afrique : le meilleur du pire des jeux vidéo pirates

Ode à la contre-façon, un centre commercial de Nairobi propose dans l’une de ses boutiques un large choix de hits de la PlayStation 2 passés au bistouri !

Le blogueur Joe Keiser du site spécialisé Gameological s’est aventuré dans les dédales du Diamond Plaza, l’un des centres commerciaux de la capitale kényane. Animé par le désir de trouver un jeu vidéo, quelle ne fut pas sa surprise une fois arrivé à bon port…

Si la jeux-vidéothèque complètement dépassée ne constituait pas en soi une surprise, en revanche le titre des softs s’est avérée en être une… de surprise. Entre cross-overs improbables et faux spin-offs.

En voici quelques exemples :

Grand Theft Auto: San Andreas (édition Spartacus)

Comme en témoigne la description faite sur le site Gameological par le blogueur susmentionné, le soft reprend le thème de GTA San Andreas, les missions en moins et le protagoniste principal affublé d’une trombine de Kirk Douglas très approximative. Et si l’on en croit Joe K., l’intérêt du jeu frise le zéro absolu.

.

Grand Theft Auto: Dubai City

Là encore, du grand art… On continue sur notre lancée de versions hacks de San Andreas avec une version hybride customisée. En effet, l’intrigue ne se déroule plus à San Andreas mais à Dubaï City, bien que cette dernière reprenne les traits de San Andreas. Le générique de début s’avère être une séquence promotionnelle de la ville de Dubaï, alors que les temps de chargement font la promotion de jeux video syriens.

Temps de chargement

Autre étrangeté, une fois le jeu lancé, le soft laisse découvrir un personnage principal frappé d’un étrange bug au niveau du visage, qui intervient périodiquement.

glitch 2

130206_piratehacks_dubai_horrorjaw-600x333

Dernier point de cette version hack, tous les panneaux publicitaires que l’on peut retrouver dans l’univers du jeu ont été arabisés. La musique présente dans le jeu a elle aussi subi le même sort. Un hack qui, en l’occurrence, prend finalement tout son sens.

130206_piratehacks_dubai_city-600x333

.

Robocop (arc-en-ciel édition)

130206_piratehacks_robocop (1)

Malheureusement, le blogueur n’a pas pris la peine de tester ce soft qui, on l’image, doit être une pure merveille.

.

Battlefield 2: Special Forces

130206_piratehacks_battlefield2

Si le titre en question a bel et bien existé, il n’est pour autant jamais sorti sur PlayStation 2. La logique voudrait qu’il s’agisse d’un hack de l’une des versions de Battlefield, mais il n’en est rien, puisqu’il s’agit de Simple 2000 Series Vol. 108: The Nihon Tokushu Butai, un jeu japonais. De toute façon, nous ne sommes plus à une aberration près.

.

GTA : édition mystificatrice

130206_piratehacks_gtaassortment-600x332

Si la photographie ci-dessus tend à faire penser qu’il est question de différents spin-offs, chaque jeu est en réalité la même version hack de San Andreas (à croire que le titre est une véritable institution au Kenya) dont la tête du personnage principal a été photoshoppée selon la jacket, seul réel élément variant. Les missions ont disparu au profit de supers pouvoirs explosifs. La version 2012: End of the World profite même d’un bonus avec le trailer du film 2012

.

D’autres pépites sur le site Gameological.

Source : Gameological

4 commentaires

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez ce post !