Alivor balance le clip « Héritage » (Clip, Paroles)

Le rappeur Alivor débarque avec un nouveau clip du titre « Héritage ». Selon les paroles de la chanson, les dernières volontés d’Alivor avant sa mort seront de laisser son héritage à ses proches. Ce jeune artiste recruté par Label indépendant Din Records offre un clip surprenant, réalisé par Dream.

Découvrez le clip officiel « Héritage » de Alivor

https://www.youtube.com/watch?v=eBdeerftZiE

Paroles de Héritage

[Couplet 1]
J’ai un cœur, j’peux pas le cher-ca
J’ai du cœur, ça, j’sais pas
En tous cas pour mes proches, même si je le montre peu
Grâce à mes poches vides j’ai vu que les sentiments ne s’achetaient pas
J’marche qu’avec sincérité, j’veux pas de vos folies en carton fragiles comme un château de cartes
Et si je tombe, je sais qui me relèvera
Qui profitera pour m’enterrer
Je sais qui s’occupera de mon cas
Vers la solitude j’me suis condamné
Elle m’a un peu pourri donc j’suis toujours mal accompagné
Plus de lumière, j’étais dans le noir..
Pour me repêcher, j’ai vu sur qui compter quand j’me noie
A part ma famille, avec Bouboule et Matsikité, là pour moi
Mes amis je les comptes sur les traits de mon doigt
Sans oublier les potes, mes frères, mes vrais soldats qui nous supportent
Si j’pars, j’ai pas grand chose à vous laisser
Si c’n’est que mon stylo, ma feuille et mes écrits
Mon Coran et mon tapis
J’vous en supplie, sur mon pauvre corps faites la ière-pri
Prenez soin d’ma mère
Prenez soin d’ma mère
Prenez soin d’ma mère
Prenez soin d’mon père
Si j’pars avant eux ou avant vous
On connaît pas notre heure, mais elle viendra sans doute

[Couplet 2]
Caractère bien trempé, vu qu’l’État nous pisse dessus
Un CV recalé fait p’t’et’ dans le hood un fusil de plus
Marianne ne nous reconnait pas comme un né sous X
La rue adopte et les troupeaux se forment, on devient des loups vite
J’ai pas fait dans la loi, fallait que j’assure
J’ai pas fait les bons choix, fallait que j’assume
On se divise, Iblis est bien habile vers sa cible
Ils s’appellent frères et finissent comme Habil et Qabil
J’marche qu’avec ceux qui sont là quand ça marche pas
Y a qu’un pas entre le lâche et le vrai qui te lâche pas
Du passage au tabac, au passage à tabac
Au passage au tabac, la rue nous saccage un par un
La mort nous rappelle quand elle prend un proche
On l’a perdu en bécane j’suis hanté par le bruit des cross
C’est p’t’et ton dernier jour aujourd’hui
P’t’et ton dernier « à plus », « à demain » ou « bonne nuit »

[Outro]
S.O.S.O.S.O.S (x4)

 

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments