Amanda Gryce souffre de SEGP et a 50 orgasmes par jour (Vidéo)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d

La jeune femme âgée de 24 ans est atteinte du syndrome d’excitation génitale persistante (SEGP) qui lui provoque des orgasmes non-contrôlés.

Il suffit  de peu pour les déclencher, comme parfois quelques vibrations ou le fait de rouler en voiture.

Pour cette américaine vivant en Floride, il s’agit d’une véritable souffrance.

« C’est devenu une torture. Je vis avec cela depuis l’âge de six ans. Je peux avoir jusqu’à 50 orgasmes par jour, voire même 5 ou 10 par heure. Cela arrive en public, quand je suis avec mes amis. Cela me tue vraiment… Je dois juste montrer mon plus large sourire et faire comme si de rien n’était ».

Pendant des années, Amanda Gryce a vécu ce calvaire en silence par honte d’en parler à des amis ou des proches.

Elle cherche depuis des années un traitement médical qui pourrait l’aider à vivre sans tous ces orgasmes. Elle a finalement trouvé un expert des problèmes du bassin qui a pu limiter et contrôler les symptômes.

« Il m’a donné quelques trucs pour réduire l’intensité de mes orgasmes, même s’ils sont toujours nombreux chaque jour. Je prends des médicaments et je fais des exercices pour ne plus y penser. Je prends le contrôle de ma maladie plutôt que le contraire, c’est un rêve qui devient réalité pour moi ».

article-2600456-1CF518D700000578-782_634x376

En outre, Amanda a rencontré il y a 7 mois sur un site de rencontre un petit ami qui accepte sa maladie et qui l’aide à traverser cette période délicate. Stuart Triplett, âgé de 22 ans, ne peut avoir de relations sexuelles avec sa compagne pour l’instant sur ordre des médecins, mais il la soutient et fait parfois les mêmes exercices qu’Amanda pour l’encourager.

Via Dailymail

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments