Apathie se paie le site de l’identité nationale, Vidéo

https://storage.googleapis.com/stateless-www-eteignezvotreord/2009/12/identitenationalequestions.JPG

identitenationalequestions

Le questionnaire du site d’Eric Besson passé au crible par Jean-Michel Apathie.

Pendant ce temps, sur le site de l’identité nationale, ça s’éclate dans les commentaires ! Un article du LeMonde.fr a fait une sortie de bêtisier des pires écrits laissés sur le site, dont le pire est sans doute celui-ci : « c’est le droit du sang, pour être français, il faut avoir du sang français », commentaire posté par… »le français ».

failidentite

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Ezek
Ezek
6 décembre 2009 8 h 02 min

Il m’est bien sympthique ce journaliste ou chroniqueur! Je ne pensais tout de même pas que ce genre d’idée extremistes de droite seraient mise en avant! Bon que le gouvernement a quelques penchants FN tout le monde le sait, mais alors là! C’est une invitation à tous les rascistes de se joindre pour cracher un bon coup sur l’immigration en france sans se cacher! Allons-y les amis! Fermons les frontières! Faisons leur porter une main de Fatma jaune comme les juifs simplement pour les reconnaître!!!Après, on avisera… Bon j’aggrave un peu c’est vrai mais ces evenements ont bien eu un… Lire la suite »

Ceddy
Ceddy
6 décembre 2009 14 h 21 min

Excellente intervention de JM Apathie, l’idée de ce débat part peut être d’un bon sentiment, mais il faut reconnaitre qu’Eric Besson a joué aux pompiers pyromanes sur ce coup la. Je pense que l’on va malheuresement entendre pas mal de saloperies ces prochains jours !!

Mik
Mik
6 décembre 2009 15 h 29 min

Apathie pointe avec justesse l’amateurisme avec lequel est mené ce débat. « Débat sur notre identité nationale », c’est une excellente formule choc dans le cadre d’une campagne électorale : c’est net et concis, on s’adresse au côté émotionnel de notre cœur de cible. Dans l’éventualité où il faudrait effectivement mener ce débat, c’est-à-dire dépasser un peu le stade des slogans, ouh la la que ça vole haut… Les énoncés de questions, mais surtout les propositions de réponses, et enfin l’apothéose de l’intervention du maire meusien sentent bon les lieux communs de type café du commence. Ou plutôt fin de soirée alcoolisée… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
6 décembre 2009 20 h 24 min

Je suis français, et j’espère vraiment ne pas finir mes jours ici…

bruleur de haine
bruleur de haine
7 décembre 2009 1 h 08 min

exellente analyse !!!