Appel à témoins : Portraits robots des suspects dans le meurtre du petit Valentin

Il y a du nouveau dans l’enquête du meurtre de Valentin, le petit enfant qui s’est fait sauvagement assassiné il y a quelques jours : deux portraits robots sont actuellement diffusés partout en France.

Il s’agirait visiblement de deux personnes qui avaient séjournés dans une salle paroissiale de la commune dont il est question. Ils se seraient fait passer pour des pélerins australiens, alors qu’ils sont de nationalité française. C’est ce renseignement douteux qui a fait tiquer la police.

Voici les deux portraits-robots :

Mise à jour (source : le post) :
Les enquêteurs tiennent 2 suspects. Le premier s’appelle Stéphane Moitoiret. C’est un « psychopathe » selon le procureur général de Lyon.

Cet homme de 39 ans est originaire de Creil (Oise). Sans domicile fixe, sa dernière adresse connue était à Clary (Nord). Les gendarmes ont diffusé son portrait robot.

Il mesure 1,70m. De type européen, il a les cheveux noirs, mi-longs, ondulés et gras. Il porte un sac à dos et sa fait passer pour « un pélerin australien ». Il était à Lagnieu le soir du crime avec une femme qui est aussi recherchée.

Noella Hego est âgée de 49 ans. Elle mesure 1,55m. Ses cheveux sont longs, blonds et raides. Elle tient des propos incohérents et prétend être la « princesse des écrivains ».

Portraits robots de Stéphane Moitoiret et Noella Hego, suspectés du meurtre de Valentin à Lagnieu
0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments