Après Canal+, c'est au tour de Caroline Fourest d'apporter sa réprobation à destination de CSOJ

La journaliste, qui officie sur France Culture, a tenu à apporter sa contribution à la remise en question dans sa forme de l’émission culturelle du service public.

Dans sa chronique sur France Culture ce mardi 28 janvier, Caroline Fourest, [contextualisation] fer de lance du mouvement Femen dont elle consacre un ouvrage littéraire non identifié à Inna Shevchenko, la leadeuse du mouvement des Femen France, avec qui elle noue une relation intimiste unilatérale [/contextualisation], a fait de son cheval de bataille la critique de l’émission Ce soir ou jamais, qu’elle estime difficile à mener au regard de la réprobation de « la bienpensance antisystème ».
Loin d’elle l’idée de voir disparaître l’émission culturelle susmentionnée, l’essayiste aimerait qu’on lui laisse la possibilité d’imaginer une piste de réflexion de ce que pourrait être la seule vraie case de débats de France Télévisions (sans Taddeï ?).
Ainsi, si elle concède à Taddei une apparente neutralité au contraire de son public, elle reproche en revanche à celui-ci une subjectivité qui ne veut pas s’assumer et qui passe par la mise en scène des plateaux, « très souvent conçus sur le mode de l’antisystème face au système. Vous avez une bonne tranche composée de paranoïaques et de complotistes qui n’affichent pas la couleur, mais qui incarnent l’antisystème, face à des journalistes établis, si possible juifs et conservateurs, qui incarneront merveilleusement le système. »
Pire, l’intéressé ne ferait pas son travail de journaliste en contextualisant, ce que Fourest estime être le minimum syndical pour faire ce métier.
Sont ainsi passées en revue dans la forme d’un procès d’intention : sa probable incompétence professionnelle, son parcours, ses amitiés etc.
A voir et à partager :

Après l’écoute de cette chronique, une interrogation s’invite dans les consciences… Et si Caroline Fourest voulait être khalife à la place du khalife, comprendre succéder aux rênes de l’émission Ce soir ou jamais ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Barabas?
Barabas?
28 janvier 2014 19 h 19 min

Si on joue leur jeu :
Caroline fourest : condamnée (condamné ?) pour diffamation par le tribunal correctionnel de Paris, le 9 octobre 2012.
NEXT.

Nonyme
Nonyme
28 janvier 2014 19 h 22 min

Une belle bande de putes hystériques.

Sbir
Sbir
28 janvier 2014 19 h 30 min

La colleuse de timbre qui se fait brouter le minou par la femen

Kem
Kem
28 janvier 2014 19 h 52 min

Steve lis E&R, bienvenue dans le club des fachistes antisémites mysogine raciste toussa toussa mon cul sur la commode.

juice
juice
29 janvier 2014 8 h 38 min

On ne t’accuse de rien Caroline, si ce n’est d’être médiocre et malhonnête . Dans un monde de culture, tu n’existe pas, mais voila on est dans un monde ou les chanteurs, les acteurs donne leurs opinions donc tu peux passer pour un écrivain facilement. Rentre chez toi, tu n’as aucun style littéraire, tes sujets sont démagogique, tu ne comprends rien au sens de l’histoire.
je sais pas moi, devient animatrice…

ben
ben
29 janvier 2014 11 h 14 min

sale [bip bip] !!!!!

Velen
Velen
29 janvier 2014 12 h 17 min

C’est l’hopital qui se fout de la charité.
Comment peut être lui reprocher sa subjectivité et en même temps lui accorder la neutralité?
En gros elle reproche à Taddéi de bien faire son travail de journaliste,de rester neutre et de donner la parole à tous pour un vrai débat contradictoire!( et pas un débat où tout le monde est quasiment déjà d’accord sur tout comme c’est le cas sur de nombreux plateaux télé). Mais comme elle ne sait pas ce que le vrai journalisme c’est sûr que Taddéi ça doit la choquer…

juice
juice
29 janvier 2014 12 h 32 min

Il serait temps que le peuple face des états généraux de la France
les élites planent à 100 000