Attentat Pâtissier : Bernard-Henry Lévy à nouveau victime de Noël Godin en Belgique

Cible préféré de Noël Godin, l’« agitateur anarcho-humoristique » dit « Le Gloupier », le philosophe et écrivain français Bernard-Henry Lévy a été à nouveau victime d’un « attentat pâtissier », en Belgique, au cours d’un débat qui s’est tenu samedi 30 mai, à Namur.

Bernard-Henry Lévy était au cœur d’un dialogue croisé avec l’artiste flamand Jan Fabre, dans une église de la capitale de la Wallonie, samedi, quand il a été entartré par Noël Godin. Visiblement en colère d’avoir reçu de la crème pâtissière sur ses cheveux, sa chemise, et son costard, il a déclaré :

« Non, y en a marre. »

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Zeze
Zeze
1 juin 2015 18 h 10 min

Un peu d’humour dans ce monde.

Kem
Kem
2 juin 2015 7 h 39 min

C’est pas grand-chose au regard de ce qu’il mérite (je te le laisserais avec les darons d’un village lybien pendant une heure dans une cellule, histoire de lui faire gouter les instincts de liberté de ces soit disant ancien esclave de Kadhafi), mais ça fait toujours plaisir…

lo
lo
2 juin 2015 9 h 41 min

Je n’ai pas trop compris la vidéo. Le texte de Godin explique que cet « attentat pâtissier » est une réponse aux accusations d’antisémitisme contre Siné et à la fin on nous montre Dieudonné qui fait une quenelle.

Celui qui a monté cette vidéo devrait se poser des questions sur sa compréhension du monde.