Ben & Jerry’s apporte son soutien au mouvement de contestation « Occupy Wall Street »

Un soutien de prestige pour un mouvement qui ne désemplit pas, bien au contraire !

Occupy Wall Street, mouvement de contestation pacifiste animé par le désir de dénoncer les abus du capitalisme financier, s’est fait connaitre début septembre en tentant, comme son nom l’indique, d’occuper Wall Street, coeur de notre système financier.

Depuis, l’engouement autour de ce mouvement de protestation n’a pas flanché, glanant l’appui de personnalités telles que Tim Robbins, Michael Moore, Margaret Atwood, Yoko Ono et sans oublier le groupe Radiohead, lequel a fait l’objet de rumeurs sur la possibilité de se donner en concert à Wall Street, ce que le groupe a démenti.

Engouement si substantiel, qu’une marque de crèmes glacées de renommée internationale vient d’apporter son soutien au mouvement en publiant sur son site internet le communiqué suivant :

Nous, le conseil d’administration de Ben & Jerry, sommes poussés par nos convictions personnelles et par les valeurs et la mission de notre entreprise, d’exprimer notre profonde admiration pour ceux qui, dans la non-violence, ont initié le mouvement Occupy Wall Street, ainsi qu’à ceux qui y sont solidaire à travers le pays. Les problèmes soulevés sont d’une importance fondamentale pour nous tous, et cela inclut :

– L’inégalité qui existe entre les classes au sein de notre pays est tout bonnement immorale.

– Nous traversons une crise du chômage. Presque quatorze millions de personnes sont au chômage. Près de 20 % des afro-américains sont sans emploi et plus de 25 % des jeunes sont au chômage.

– La plupart des travailleurs doivent accumuler deux ou trois emplois pour joindre les bouts.

– L’enseignement supérieur est quasiment inaccessible sans profondément s’endetter.

– Les entreprises sont autorisées à dépenser des ressources illimitées pour influencer les élections tout en stockant mille milliards dollars plutôt que d’embaucher des gens.

On sait que les médias vont, soit vous ignorer, soit éluder le problème de fond en se focalisant sur les personnes aspergées de poivre, plutôt que de traiter le désespoir et la souffrance que beaucoup traverse, ou encore de communiquer avec négligence les motivations de ce mouvement.

Tout cela se passe alors que les profits des entreprises continuent de grimper et les millionnaires de se lamenter sur le fait de payer un peu plus d’impôts. Et nous n’avons même pas mentionné l’environnement.

Via BuzzFeed

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
9 octobre 2011 19 h 58 min

Sans les fautes d'orthographe ce serait mieux. Après c'est pas avec un sitting devant wall street que le système va changer, faut avoir des couilles et prendre exemple sur les pays arabes.

Noelle
Noelle
9 octobre 2011 21 h 20 min

Et leurs glaces sont à se damner 🙂

Anonyme
Anonyme
9 octobre 2011 23 h 54 min

Les glaces sont pas mal en effet. Je veux dire que ce n'est pas une poignée de gens qui vont changer les choses, mais des millions de manifestants qui paralysent les banques, usines qui délocalisent transports publics etc. Les autres s'y mettront aussi par solidarité. A ce moment les politiques commenceront à se chier dessus et arrêteront d'être complaisants avec les banques. Donc à chacun de nous d'y aller avec nos couilles et ovaires pour nous faire entendre. Reste plus qu'à trouver des leader pas trop pourri pour le faire. Ca risque d'arriver si vraiment on commence à crever la… Lire la suite »

dav
dav
10 octobre 2011 19 h 33 min

Bah faut bien commencer quelque part…
Je trouve ça bien si ça enchaine par la suite pas comme le mouvement des indignés qui s'est vite essoufflé. En France il ya manif demain plus on sera mieux ce sera et ça peut être un début également alors viendez tous !!!