Catastrophes naturelles, chômage, pauvreté, conflits

Pourra-t-on éviter le pire ?

Frédéric Taddeï acceuillait le 26 janvier dernier les spécialistes ci-dessous pour débattre de ce thème très général mais primordial.

Débats des grands enjeux mondiaux, le 26/01/2011 :Edgar Morin (Philosophe)
Reconnu dans le monde entier comme le penseur de la complexité. Il est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages traduits en 28 langues et publiés dans 42 pays. A 89 ans, il vient de publier La Voie, pour l’avenir de l’humanité. Il estime que la mondialisation, l’occidentalisation et le développement nous conduisent vers des catastrophes en chaîne.

Nicolas Hulot (Reporter)
Identifié depuis 20 ans comme le plus grand porte-parole de la sauvegarde de la nature. L’impact de l’émission Ushaïa, qu’il présente depuis 1987, l’a conduit à créer la Fondation Ushaïa, devenue la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme, reconnue d’utilité publique en 1996. « L’homme qui veut sauver la terre », comme le nommait le Nouvel Observateur en 2008, a pourtant de nombreux détracteurs.

Patrick Viveret (Philosophe)
Philosophe, conseiller référendaire à la Cour des comptes, ancien rédacteur en chef de la revue Transversales Science Culture. Il compte parmi les figures de la pensée altermondialiste. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages critiques : Pour une nouvelle culture politique, PIB, la richesse est ailleurs ou encore Reconsidérer la richesse. Dans Pourquoi ça ne va pas plus mal, paru en 2005, il fait un constat pessimiste de l’état du monde tout en misant sur la lucidité de chacun. Pour lui, l’humanité ne tardera pas à comprendre que son avenir est dans l’être et non dans l’avoir.

Christian Saint-Etienne (Economiste)
Titulaire de la Chaire d’Economie industrielle au Conservatoire National des Arts et Métiers et membre du Cercle des économistes. Il siége au Conseil d’analyse économique placé auprès du Premier ministre. Il est l’auteur de nombreux livres, le dernier s’intitule Guerre et paix au XXIème siècle, un essai pour comprendre le monde à venir dans les 40 prochaines années.


!! -> Frédéric Taddeï et l’équipe

BONUS : Six degrés changeraient le monde
Le film montre de façon très concrète comment nos gestes quotidiens et les modes de consommation des pays les plus riches agissent sur l’environnement. Il reste encore un espoir. Mais il est urgent d’agir. Tout se jouera dans les dix prochaines années.

Réalisation : Ron Bowman ( 2008)
1 /  2 / 3 / 4 / 5

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
17 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
plop
plop
30 janvier 2011 2 h 41 min

ouai ca risque d’être instable tant au niveau écologique, social que diplomatique… et ca ira en s’accroissant

malcom
malcom
30 janvier 2011 10 h 24 min

de toute facon avec la guerre mondiiale qui arrive a grand aps a cause de certain pays qui au bout de 2 ans veule faire une e=revoltion

je laisse pas encore 3/4 mois pour que la guerre ariive en france et devienne la guerredes religion !

lol
lol
30 janvier 2011 10 h 49 min

malcom …dans 4 mois t’auras l’air con …LOL

Elvis
Elvis
30 janvier 2011 11 h 17 min

Je crois que malcom a déjà l’air con

mouton enragé
30 janvier 2011 12 h 00 min

Je valide en partie les propos de Malcom, et la cata ne fait que commencer. Pour l’instant cela explose dans les pays du Maghreb et la situation se dégénère un peu plus chaque jour: Algérie, Tunisie, Egypte, Syrie, et j’en passe…La France peut-elle être touchée? Oui, l’UMP a prévu de virer 80% des fonctionnaires (privatisation à fond), on continue sur la mauvaise pente, le système se casse la gueule, le gouvernement emprunte chaque mois pour payer des salaires et des retraites ce qui fait exploser encore plus la dette du pays, bref, dans les mois qui viennent, la situation française… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2011 12 h 25 min

Eh oui, on ne vit pas dans un monde tout rose… -_- »

Cette émission ne sert vraiment qu’aux incultes et aux naïfs.

joey jeremia
joey jeremia
30 janvier 2011 12 h 25 min

et surtout on fait comprendre aux chinois, indien etc … qu’il ne faut pas polluer donc si ils pouvaient ralentir leur activité ce serait bien !!

non mais sérieux, il y a aussi des spécialistes crédibles qui confirme que la terre se réchauffe par cycle …

mais bon, les gens (surtout en france) sont tellement des moutons !!!

plop
plop
30 janvier 2011 12 h 55 min

de toute façon on est bien obligés de passer a l’écologie, les matières premières ne sont pas infinies, le pétrole aussi

que la terre se réchauffe par cycles ou pas ca n’empêche pas que la couche d’ozone est une passoire et que ca ne peut qu’empirer le réchauffement

Licio
Licio
30 janvier 2011 13 h 21 min

Economiquement, suffit de regarder l’oeuvre de Lula.
Des milliers de gens qui vivaient dans une extreme pauvreté, ont aujourd »hui « intégré » la classe moyenne.
Environement: On peut y arriver mais pour ca tout le monde doit faire des efforts.
Conflits: Si chacun respectait les autres croyances, cultures, ca irait mieux.
.
Mais je pense qu’au niveau de l’environnement, on doit comprendre qu’un jour la race humaine disparaitra, et on ne sait rien y faire (Tellowstone, invertion des poles magnétiques, affaiblissement puis disparition du champ magnétique protecteur, astéroides, …)
Tout a un commencement, et tout a une fin

deimoos
deimoos
30 janvier 2011 14 h 23 min

Le Capital a été écris y’a 2 siècles et il l’expliquait déjà c’est pas un scoop…

di
di
30 janvier 2011 14 h 52 min

faut pas s’inquiéter si les musulmans nous envahissent deux ans après ce sera les chinois!

Yo
Yo
30 janvier 2011 17 h 17 min

Je suis étudiant dans une université très connu partout dans le monde (comprendre la Sorbonne, pas spécialement sélective!) et un prof (qui eux, sont spécialement bons) nous a dit, il y a 4 mois, qu’une crise sociale allait éclater dans les pays en voie de dev. puis se répercuterait dans les pays développés. Il est prof de ‘problèmes économiques contemporains’ donc il n’a pas employé les termes de ‘guerre de religion’ mais les conséquences seront les mêmes. Comme Malcom, il nous avait averti en prévoyant la contagion à la France à partir du mois d’avril/mai. On verra dans qqles mois…… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2011 19 h 59 min

Yo, prend en considération ce que ton prof t’a dit, mais ne le crois pas sur parole. La probabilité que ce qu’il dit soit vrai peut être considérée comme relativement importante, mais pas certaine.

Je suis aussi à la Sorbonne, quel est ce prof ?

Yo
Yo
30 janvier 2011 21 h 53 min

@Anonyme:
C’est sûr qu’il faut toujours garder son esprit critique et rester bien libre, mais les profs intègrent dans leurs jugements beaucoup de facteurs qui nous échappent suovent…
Voici son nom: Léo DAYAN.

Anonyme
Anonyme
30 janvier 2011 22 h 16 min

Je suis d’accord.

A-t-il parlé de l’impact à venir de la crise sociale en France ?

Yo
Yo
30 janvier 2011 22 h 40 min

Oui. enfin ça n’a pas été le sujet du cours mais il l’a évoqué.
En gros, l’impact social sera (comme pour toutes les crises sociales passées) à l’image de la crise économique…
Rien de bon quoi…

magicstick
magicstick
25 février 2011 17 h 43 min

je croi que tout vos parles ne sont que sotises et que vous netes que des gens en manque de vie et de savoir faire car vous allez sur ces blogues nul