Chine : sauvetage d’un bébé jeté dans les toilettes

Une course contre la montre bouleversante pour sauver un nourrisson

Les pompiers avaient été appelés par des habitants d’un immeuble de la province de Zhejiang, samedi après-midi, alertés par des pleurs de bébé provenant de la tuyauterie d’évacuation des toilettes.

Il leur a fallu plus d’une heure pour libérer le nouveau né de 2,3 kilos, conduit à l’hôpital avec quelques coupures superficielles mais dans un état stable. Une enquête a été ouverte pour retrouver les parents, qui ne se sont pas manifestés jusqu’à présent.

Des images fortes et dures, à déconseiller aux plus sensibles :

http://youtu.be/MH2woT34CYc

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Marshaal
Marshaal
28 mai 2013 10 h 36 min

Conséquence de la politique de l’enfant unique sans aucun doute…

toby
toby
28 mai 2013 10 h 42 min

. . .

Nonyme
Nonyme
28 mai 2013 11 h 48 min

Putain et on dit que c’est inhumain blabblabla… peine de mort pour ces chiens !
Place publique, 14h, pendaison, méthode douce : pour faire une mort lente bien nickel.

Vous croyez que ce gamin serait content de rencontrer ses parents plus tard : « tiens mon chéri, voici tes parents, ceux qui t’ont jeter dans les chiottes.
Je préfére qu’il se fasse adopter par une famille beaucoup plus sainte d’esprit.

Barabas?
Barabas?
28 mai 2013 12 h 02 min

Y en a 220 000 qui avortent en clinique par an en france et on en fait pas tout un drame 😀

Anonyme
Anonyme
28 mai 2013 12 h 50 min

il sont complétement cons ou quoi? peuvent pas enterrer dans le jardin ou au congel comme tout le monde?

Bernie Noel
Bernie Noel
28 mai 2013 14 h 00 min

Attend, j’arrive avec ma pelle 🙂

Jean-Jacky Jack
Jean-Jacky Jack
30 mai 2013 15 h 15 min

Dixit Barabas :
« Y en a 220 000 qui avortent en clinique par an en france et on en fait pas tout un drame 😀 »

Je vomis, m’essuie, et me demande s’il n’est pas dommageable pour l’espèce humaine tout entière que ta « maman » n’y ai pas eu recours avant de t’enfanter… 😀 Oui, tout comme toi, je pense que l’on peut rire de tout, même de soi!
Et puis une petite blaguounette foireuse de temps en temps, ça fait pas de mal hein? Si?