CHOC – La chloroquine classée « vénéneuse » le 15 janvier 2020 par Jérome Salomon et Agnès Buzyn

RÉVÉLATIONS – En fouillant sur le site LegiFrance, on apprend que l’hydroxychloroquine, dérivé de la chloraquine en vente libre avant le 13 janvier, a été classée comme substance vénéneuse par le directeur général de la santé, Jacques Salomon, que l’on voit partout à la télévision, sur ordre du Ministère de la Santé, qui était à ce moment-là Agnès Buzyn.

Cet arrêté a été pris le 15 janvier 2020, au moment où elle a alertée l’Elysée d’une épidémie probable de Coronavirus en France.

Classer un médicament parmi les « substances vénéneuses » n’est pas l’interdire. C’est néanmoins en restreindre fortement l’utilisation : prescription sur ordonnance alors qu’il était en vente libre précédemment.

Que signifie cet arrêté ? Pourquoi l’avoir pris à ce moment précis ? Les autorités savaient-elles à ce moment-là que ce médicament anti-paludique pourraient servir contre le Coronavirus ?

Si c’est le cas, pourquoi l’avoir dissimulé jusqu’au 22 mars ?

Par ailleurs, on apprend dans cet article que le mari d’Agnès Buzyn était en conflit avec… le Professeur Raoult.

0 0 vote
Article Rating

Noter la qualité du post

-1 points
Upvote Downvote
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Moulin
Moulin
23 mars 2020 14 h 34 min

Incompétence, comédiens ratés, que l’on mette des gens compétents dans le secteur de chaque ministère et non des……….

Mohammed
Mohammed
25 mars 2020 0 h 28 min

Ce sont des **** complotiste qui veulent reduire le peuple français à l’esclavage et se débarrasser des personnes fragiles atteintes des maladies chroniques car leurs prises en charge revient cher
Ces mondoaliste sont contre toutes les populations sans exception, ils ont ***** (terrorisme d’état) et aujourd’hui une autre forme de terrorisme en interdisant le traitement Chloroquine en attaquant le savant DIDIER RAOULT
Ce sont des crétins d’académiciens certains accompagnés de racailles
ATTENTION : commentaire modéré par soucis de précaution car propos excessifs sans preuves. Merci et bon courage face à cette épreuve.