CHOC : la mode du SEXE par WEBCAM

https://storage.googleapis.com/stateless-www-eteignezvotreord/2009/03/sexcam.jpg

CHOQUANT : quand des filles se dessapent en 10 minutes chrono devant leur cam, le web devient-il la porte ouverte à toutes les dérives ? Enquête, immersion et vidéos à l’appui.

Note : cet article est réservé aux membres VIP d’EteignezVotreOrdinateur.

C’est la mode depuis l’avènement du web chez les jeunes générations et la banalisation du sexe : se faire circuler via ordis ou téléphones portables des sexcams d’inconnu(e)s branché(e)s sur le net. Tous les mecs s’arrachent ces séquences webcam, et affichent fièrement leurs trophées de guerre lors des soirées, et le bluetooth ou MSN aidant, des vidéos de jeunes femmes se retrouvent souvent à circuler de manière virale à travers la France, sans que celles-ci ne soient au courant de quoi que ce soit.
Ce qui interpelle avant tout n’est pas tant le fait que des filles se déshabillent par Webcam, pour peu que cela soit en accord avec la relation qui l’unit à celui à qui elle offre virtuellement son corps.
Ce qui interpelle, c’est plutôt la facilité et la rapidité exceptionnelle avec laquelle, sur le chat d’un certain site connu en France, l’on ait à entrer en contact avec une jeune devergondée qui active sa webcam sans broncher et qui se met à faire un striptease, en cloturant la session webcam par des pratiques sexuelles en solo extrêmement poussées, alors qu’elle ne connait absolument rien de la personne avec qui elle chatte. Sans compter les pseudos de certaines chatteuses (JF-18 ans CAM) ou de certains chatteurs, qui abordent les filles à l’emporte-pièce avec une routine aussi limpide qu’efficace : « je te montre ma b**** sur webcam ? » :
[dailymotion x8mk8i]
 
Bref, un monde totalement surréaliste que l’on m’a dépeint, et dans lequel semble baigner la communauté des adolescents sur le web. J’ai personnellement fait un tour sur les chats et autres profils Skyrock, et croyez-moi, ça fait parfois froid dans le dos. Entre les profils de jeunes femmes quasi-dénudées, se prenant fièrement devant le miroir, et les jeunes chatteuses au pseudo aguicheur, qui n’hésitent pas à faire des coquineries devant une assemblée de jeunes hommes en ruth derrière leur ordinateur qui filment la scène et la font ensuite tourner sur le web à leurs amis, quelles conséquences ces actes auront-ils pour ces jeunes intéressées à terme ? Quand certaines d’entres elles se retrouvent à tourner en format vidéo dans les boîtes mails, avant de terminer sur des sites X de streaming, n’y aurait-il pas lieu à s’inquiéter ?
Serions-nous passés à l’ère des relations sexuelles via webcam en guise de quasi première expérience chez les ados ?
Trêve de blablas, passons aux extraits vidéos.
Les morceaux choisis ont été volontairement les plus softs, et les images ont été dégradées et parfois floutées.
 
 
 

Webcam 1 : L’étudiante

Comme indiqué ci-dessus, l’image a été volontairement dégradée. Il s’agit d’une jolie fille abordée sur un site de réseau social (un skyrock-like). Etudiante quelque part en province, aux opinions d’extrême-gauche, elle apparaîtra très ouverte sur le plan charnel bien qu’elle cherche avant tout l’amour, et qu’elle dit rejetter en général les relations sans lendemain.
Après avoir envoyé des photos de sa personne nue, et que nous ne relaierons pas ici bien que ces photos soient très jolies, la voici qui se lâche très facilement via Webcam sur MSN. Après avoir commencé par goûter délicatement ses doigts, elle se lance dans des pratiques sexuelles assez softs comme la masturbation ou les caresses sensuelles, ce qui n’est pas sans étonner.
[hidepost]
 
 

Webcam 2

Dans ce deuxième document vidéo, cette sublime fille abordée via un réseau social refuse d’abord paradoxalement de se laisser dater en vrai, et préfère se laisser aller à des plaisirs sexuels virtuelsFantasme ou pas, je finirais par me rendre compte que son éducation ne lui permettait pas de se libérer sur le plan des amours et autres petits copains. Agée de plus de 25 ans, elle est tout à fait intégrée dans le monde du travail et également sur le plan social. Tout comme pour la première vidéo, nous avons volontairement choisi les passages les plus softs, et l’image est altérée et zoomée.

 

Webcam 3 : la folle furieuse

Cette troisième séquence est la plus hard, la plus absurde et la plus en adéquation avec ce que l’article essaie de relever. Alors que les deux modèles précédents nous montraient que ces filles faisaient cela plus par dépit qu’autre chose, la fille de cette vidéo, abordée quant à elle par nos consultants pour EVO (Michelet entres autres) sur un channel de Skyrock (le fameux channel HOT), n’y va pas par quatre chemins. Il n’y a aucune relation de séduction ou de drague pour amener la fille à se découvrir. C’est elle même qui se son propre chef décide d’entamer un striptease, alors que la webcam est activée depuis 1 minute à peine et que l’un de nos chroniqueurs l’a abordé depuis à peine 3 minutes. Une fois la mise en bouche effectuée, la fille ira jusqu’à des pratiques sexuelles très hard, que nous ne détaillerons pas ici. Son pseudo MSN : « Pas de faux plans, faites des trucs en retour les mecs« . Bref, du grand n’importe quoi ! Ayant voulu l’interviewer, elle répondit que « sa fonction ne lui permettait pas de prendre le risque de se médiatiser sur un blog« . 
Mise à jour : Selon Croma94, il existe effectivement des logiciels de type « FakeWebcam » qui permettent de diffuser de fausses cam. Impossible donc pour cette 3è vidéo de savoir s’il s’agit d’un fake ou pas, même si le doute est très largement permis. Néanmoins, pour les deux premières vidéos, il ne s’agit pas de fakes (certifié 100%).

 
Voici un reportage qui revient sur les dérives sexuelles du net, notamment pour les plus jeunes :
[dailymotion x87icm]
[/hidepost]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Croma94
Croma94
23 mars 2009 12 h 03 min

La Webcam n°3 il y a 80% de chance pour que se soit un mec. Suffit de trouver une video de ce genre sur le net (vraiment pas difficile) et ensuite il y a plus qu’à utiliser un logiciel style « FakeWebcam ». Il y en a enormement des gamins qui s’ammusent à faire ce genre de blague (Mon dieu c’est vraiment trop drôle) sur les chats.

fukoff
fukoff
23 mars 2009 18 h 34 min

Pitoyable… Journalistes pro-Sarko,prêt à tout pour arriver à faire peur aux gens,à la recherche du scoop total qui fera tomber la jolie prime, bien pratique pour rembourser une petite partie du pavillon en banlieu… Entre les suce boules qui passent leurs journées à pondre des merdes concernant untel et untel,pour n’en dire que du bien ,alors qu’ont s’en tape,et les autres comme la nana du reportage plus haut,qui ne connait strictement rien a la generation internet, et qui se permet de vouloir faire peur aux gens,aux parents…Pourquoi pas s’autoproclamer Sauveuse du monde tant que tu y’es… A 40 ans ont… Lire la suite »

ben
ben
24 mars 2009 2 h 55 min

je vais finir par me créer un compte moi… ^^
C’ETAIT UNE BLAGUE!
plus sérieusement, je suis globalement d’accord avec « fukoff » puis il y a des dérives partout, c’est pas pour autant qu’il faut devenir parano…
« elles peuvent pas allumer leur webcam sans tomber là dessus » la blague…
puis t’as pas besoin d’une webcam à 13ans… la faute aux parents? si faute il y a…

telephone sexe
telephone sexe
28 janvier 2010 17 h 44 min

C’est bien on se dévergonde ! Et les médias toujours les mêmes…
« CHOQUANT : quand des filles se dessapent en 10 minutes chrono devant leur cam, le web devient-il la porte ouverte à toutes les dérives ? Enquête, immersion et vidéos à l’appui. »
En quoi c’est choquant ?! Des filles certainement majeurs consentantes qui veulent s’exhiber, où est l’aspect choquant?? Et puis c’est une minorité parmis toutes les utilisatrices de webcam.
Merci pour cet article en tout cas!

Sexe telephone
Sexe telephone
4 avril 2010 19 h 30 min

En quoi c’est choquant ?! Des filles certainement majeurs consentantes qui veulent s’exhiber, où est l’aspect choquant?? Et puis c’est une minorité parmi toutes les utilisatrices de webcam.
Merci pour cet article en tout cas, c’est l’évolution de demain, mieux vaut la cam sans risque de maladie ,lol