Choc : Mos Def expérimente l’alimentation de force comme à Guantanamo

mos def 2

Le rappeur souhaite mettre fin au gavage forcé

Dans le centre de détention de Guantanamo, il y a actuellement 120 détenus en grève de la faim. 44 d’entre eux sont soumis à l’alimentation forcée, via une procédure que le rappeur et acteur Mos Def a, par solidarité, voulu expérimenter.

Une procédure choc peu connue du grand public, proche de la torture, qui consiste à effectuer 2 fois par jour un gavage forcé par intubation.

Le prisonnier est attaché sur une chaise puis, après une anesthésie locale, une sonde est introduite dans sa narine jusqu’à son estomac, vers lequel un liquide nutritif est envoyé. Il est ensuite surveillé l’heure suivant la manipulation pour s’assurer qu’il ne vomisse pas. L’opération de gavage dure entre 30 minutes et 2 heures au maximum.

Le tout est visible dans la vidéo qui suit, pouvant heurter les plus sensibles :

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Marc
Marc
9 juillet 2013 10 h 17 min

Moi ca ne me choque pas. Il faut les maintenir en vie pour en savoir le maximum sur leurs organisations terroristes.
Ils respectent le ramadan ou ils les alimentent la journée ?

dd
dd
9 juillet 2013 12 h 37 min

2 minutes de test et il pleure comme une petite fillefille, vive la solidarité

Michael J. Fox
Michael J. Fox
10 juillet 2013 20 h 41 min

Y’en a qui parlent sans même savoir ce que ça fait. On m’a déjà donné ce truc lors d’une hospitalisation, le truc c’est qu’à l’hosto on se laisse faire pour que tout se passe bien, il suffit de ne pas être docile pour que ça soit merdique et ces gens ne veulent pas être nourris donc forcément c’est atroce