Comment la révolte en Tunisie a-t-elle pu se propager aussi vite?

Fait nouveau dans les révolutions, leur caractère 2.0: le rôle d’Internet, à travers les médias citoyens et plus particulièrement les réseaux sociaux (Twitter, Facebook), semble être l’un des facteurs expliquant la propagation aussi rapide des mouvements de colère, mais aussi la médiatisation dans le monde de cette révolte.

Les médias grand public occidentaux ont été « contraints » de réagir, après que des vidéos de chaos et de morts aient fait le tour de la toile. Nous avons donc là un parfait cas d’école de buzz-révolution, qui va maintenant servir d’exemple aux peuples opprimés, mais surtout de cas d’études pour les dictatures, qui doivent déjà commencer à se préparer à mieux dominer la bombe Internet.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Un informateur
Un informateur
16 janvier 2011 10 h 49 min

Internet comme nous le connaissons disparait petit à petit..

specter2142
specter2142
17 janvier 2011 0 h 06 min

Comme vous le connaissez peut être, mais c’est une vague en perpétuel évolution, internet n’a pas d’état et ce dirige tout seul vers ce que chacun souhaite