Comment les nazis ont soigné le stress au travail

Un site wagnérien diffuse un extrait de film de propagande

C’est toujours difficile de diffuser ce genre de matériel ! Un site consacré à la musique d’opéra écrite par Richard Wagner diffuse un extrait de film de propagande qui date de 1941, « Stukas », par le cinéaste Karl Ritter, afin de mettre en lumière le rôle de sa musique dans la dramaturgie nazie. Des images fortes pour un propos manichéen…

L’extrait montre comment un pilote de Stuka, bombardier allemand dont la particularité est de disposer de sirènes de piqué pour augmenter la peur des personnes situées dans sa zone de largage, retrouve la joie de vivre et de bombarder l’Angleterre grâce à la puissance d’évocation d’un opéra de Richard Wagner, « Le Crépuscule des Dieux ». Bien sûr, c’est assez risible.

Le pilote est envoyé à Bayreuth en convalescence, et à une représentation se sent tellement vivifié par l’orchestration qu’il quitte soudain l’opéra au milieu du premier acte pour rejoindre ses compagnons d’arme. Ni une, ni deux, le voilà reparti le cœur léger pour de nouvelles missions de guerre !

Cet article est issu de la Tribune Libre. L’opinion exprimée n’engage que son posteur, et en aucun cas l’équipe rédactionnelle du site.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
18 août 2010 12 h 38 min

So what ?
Quel est l’interet de ce post ?

Bitch
Bitch
18 août 2010 20 h 57 min

Bahh niveau propagande ya pareil en France … sur d’autre thème certes, mais c’est la même chose au final .

barabas
barabas
19 août 2010 16 h 56 min

Ils nous ont fait croire qu Hitler était de l autre côté, mais les usines Farben et Ford n ont pas été bombardées…