Comprendre la crise, et la meilleure façon de comprendre c’est de raconter.


Décryptage d’un drame en cinq actes

L’économie n’appartient pas aux seuls spécialistes : elle touche chacun d’entre nous quelle que soit notre place dans la société. Et pourtant, elle nous paraît souvent difficile à comprendre. Mais comment en est-on arrivé là ? Pourquoi, en quelques mois, le capitalisme a-t-il failli ?  

Acte 1 : Le paradis perdu.
Les années 70 : la France a quasi rattrapé son retard sur les Etats-Unis. C’est à ce moment là que se produit le premier choc pétrolier et que commencent les difficultés de la métallurgie et sidérurgie. La France découvre la mondialisation naissante. Le politique s’efface devant le pouvoir économique.

Acte 2 : De nouveaux prophètes.
Dans les années 80, en Angleterre et aux Etats-Unis s’ouvre l’ère du libéralisme, incarnée par Ronald Reagan et Margaret Thatcher. Tous deux suivent les traces d’un grand gourou et nouveau prophète, Milton Friedman. Dérégulation du marché et argent roi sont les maitres mots.

Acte 3. Le nouvel Eldorado.
Autour des années 1985 : la valeur argent est le fer de lance de la nouvelle économie. On spécule sur des valeurs nouvelles. On parie sur les secteurs prometteurs. Internet et les nouvelles technologies sont les sésames de la finance où tout le monde s’engouffre. On achète pour revendre plus cher…pour être le plus riche… A ce jeu, Bernard Tapie et Jean-Marie Messier feront les beaux jours des médias.

Acte 4 : Le monde en flammes.
Années 2000 : il n’en fallait pas moins, éclatement de la bulle Internet, attentats du 11 septembre 2001 et le monde est ébranlé. Les marchés s’effondrent. L’inquiétude guide les gens. Pour relancer l’économie, la solution miracle qui s’impose est la baisse des taux d’intérêt et le crédit facile. Ce mirage entraîne la crise de subprimes, les faillites bancaires et celle de pays, comme la Grèce. Le monde oscille entre inflation et rigueur.

Acte 5 : Le monde de demain.
Un nouveau modèle économique s’impose aujourd’hui. Il faut répondre à des besoins véritables, retrouver des valeurs morales et créer des outils de régulation. Le premier exemple n’est-il pas celui des microcrédits initiés aux Bangladesh par Muhammad Yunus ? Environnement et planète seront-ils nos crédos économiques de demain ? Pour un monde meilleur et un bonheur retrouvé ?

Fric, Krach et geule de bois…


diffusé mardi 11 janvier à 20h35 sur france 2

Bande annonce:

 

Documentaire:


1 / 2 / 3 / 4 / 5

 

Débat « La crise : et après ? »:


1 / 2 / 3

[ Source : France2.fr/le-roman-de-la-crise ]

BONUS:
« Doc. Arte – Finance Mondiale et Crack 2008 »
Ces dix dernières années, les régulateurs du marché sont parvenus à limiter les conséquences des grandes crises économiques. Et si celle que nous traversons était plus sérieuse ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
dtc
dtc
18 janvier 2011 8 h 40 min

J’ai vu cette émission et le doc ! excellent pour les profanes et les autres.
Sauf peut être la responsable du syndic des étudiants…mignonne, certe,
mais qui, surtout au début avait l’air de déballé le texte qu’elle devait lire à toute ses réunions étudiantes. (hors sujet)

Orsenna très bon,
et respect à Madelin, qui a eu le courage de venir…

dtc
dtc
31 janvier 2011 17 h 02 min

Krylau +1
un truc aussi intéressant mais seulement 800 lecteurs…pfftttt

Krylau
Krylau
31 janvier 2011 17 h 34 min

@dtc > … seulement 890 lecteurs …

« Généralement, les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu »

PJ : Post Sarah Confessions Intimes / 6 450 lectures / 48 commentaires …oO’