Contador : dopage ou intoxication alimentaire ?

Suspendu par l’UCI, le coureur espagnol se défend comme il peut !

Alberto Contador a été suspendu à titre provisoire après une « analyse défavorable » au clenbutérol sur un échantillon urinaire prélevé lors du dernier Tour de France, d’après une annonce ce jeudi de l’Union cycliste internationale (UCI).

Le clenbutérol, employé pour traiter les troubles respiratoires et l’hypertension, améliore le transport de l’oxygène dans le sang et permet d’augmenter la masse musculaire tout en réduisant la masse graisseuse. Plusieurs cyclistes contrôlés positifs à ce produit ont déjà été interdits de compétition.

Mais le coureur espagnol, qui a eu le temps depuis le contrôle (il a été informé du résultat depuis plusieurs semaines) de mettre en place sa défense, ne s’est pas démonté et incriminerait une intoxication alimentaire : on trouve des traces de clenbutérol dans la viande quand des éleveurs malhonnêtes veulent augmenter la taille des bêtes.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
213213
213213
30 septembre 2010 17 h 25 min

Le clenbuterol n’augmente pas la masse musculaire.
« on trouve des traces de clenbutérol dans la viande quand des éleveurs malhonnêtes veulent augmenter la taille des bêtes. »
Faux, le clenbuterol, si il est utilisé dans le domaine vétérinaire (ventipulmin) ça peut être pour éviter à la bête de tomber en catabolise lors de son transport.

Mais un anticatabolisant n’est pas un anabolisant 😉