Court-métrage : Blue – An Erotic Life

La pâte-à-modeler n’a jamais été aussi lubrique !

Ce court en Stop Motion retrace l’histoire du plus vicieux des « blob fucker » dans sa descente aux enfers à travers ses frasques érotiques effrénées tout en jouant sur le tableau de la disparité entre la représentation graphique bon enfant et son contenu explicite.

J’ai particulièrement aimé l’esprit déjanté & absurde qui se dégage de ce court-métrage signé Tibo Charroppin, réalisé dans le cadre de l’obtention de son Bachelor of Fine Arts.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
tibald
tibald
30 juin 2010 15 h 24 min

nice anim
« blue has become the official biggest fucker in the nation »

lulu70
lulu70
2 juillet 2010 11 h 38 min

génial !!!! j’adore !