Crédits contre faveurs sexuelles à la Banque Populaire

Un ancien conseiller de la Banque Populaire qui proposait des crédits à taux avantageux moyennant gâteries a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

La gendarmerie de Montfort-sur-Meu enquête actuellement sur cet ancien conseiller de banque aujourd’hui à la retraite, considéré comme un employé modèle. Mis en examen cet été,  l’homme est soupçonné d’avoir proposé des crédits à taux avantageux contre des faveurs sexuelles.

Les faits se seraient déroulés entre 1995 et 2010 à Montfort-sur-Meu, à 20 km à l’ouest de Rennes.

http://www.youtube.com/watch?v=NKwdHjcSZQQ

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
melpheos
melpheos
17 novembre 2011 13 h 11 min

Un détail, si il y a effectivement atteinte à l'image et abus de bien sociaux, il n'y a pas agression sexuelle !!!
Les personnes qui ont accepté ce deal n'en avait pas l'obligation et pouvait tout à fait signer un emprunt à un taux normal ou avec une autre banque.

Yassin
Yassin
17 novembre 2011 13 h 42 min

Les "victimes".. Franchement, si on donne son cul pour avoir des avantages, faut pas venir se plaindre des années plus tard..

Comme dit Melpheos, fallait choisir une autre banque alors..

DRAGO
DRAGO
17 novembre 2011 14 h 34 min

il est beau l'employé modele lol

Youss
Youss
17 novembre 2011 17 h 47 min

Banque… et populaire à la fois.

Hiram
Hiram
17 novembre 2011 22 h 06 min

on dit souvent "qui ne tente rien n'a rien"

ha ha ha !!

azz
azz
17 novembre 2011 23 h 39 min

hummm.. moi je veux bien d'un gros crédit à taux très très bas mdr!!!!

rue des sauveteurs
rue des sauveteurs
18 novembre 2011 13 h 23 min

+1 hiram hahaha

LeMaybach
LeMaybach
18 novembre 2011 17 h 27 min

Il Est COn L' Mec Du Premier COm
abus d'confiance et agression sexuel
T'sais pas ecouter ou quoi
La bonne vieille phrase
les oreilles c'est comme le cul…