🛑 ATTENTION – Une TERRIBLE crise financière imminente

🛑 BREAKING NEWS – Une fulgurante déflagration financière qui laminera des économies entières ainsi que des nations, et qui sera trente fois plus puissante qu’en 2008, est sur le point de survenir, selon l’un des économistes les plus éminents (Huffington Post).

« Nous allons tous faire naufrage ». Ce sont ces termes pour le moins alarmistes que le célèbre économiste Jean-Luc Ginder a employé dans son dernier billet, selon lequel « les experts nient l’urgence » et qu’il n’y a « pas de réaction observée ».

Contrairement aux annonces de croissance faites par les pouvoirs en place, Jean-Luc Ginder parle de décroissance. Selon lui, « le baril de poudre financier est sur le point d’exploser », au détour d’une « explosion de la bulle des dettes » qui est sur le point de survenir.

Et d’ajouter que « les Etats ont emprunté de plus en plus et trop ». Une dette abyssale, estimée à 254.000 milliards d’euros.

« Les dettes des Etats-Unis ont augmenté de 77% sur les 3 premiers mois de cette année. A mon avis, cela va encore faire augmenter aux Etats-Unis le coût des emprunts et entraîner la finance mondiale dans une spirale mondiale. Dès que les Etats-Unis seront en récession, c’est le monde entier qui sera en difficulté dont l’Europe et la France avec un effet direct sur la consommation des ménages. »

Selon cet économiste, les solutions possibles consisteraient à remonter le taux de participation des entreprises au budget de l’Etat, mais de « diminuer au plus vite les charges sociales qui elles sont indécemment trop élevées ».

Enfin, il faudrait désengager l’Etat du secteur privé pour n’agir que sur le cadre économique et non l’impliquer directement au travers de participations dans des entreprises.

Mais il reste néanmoins pessimiste quant à une issue favorable, étant donné le déni collectif.

« Nous nous trouvons au bord du précipice », ajoute-t-il, fataliste.

En 2016, Jean-Luc Ginder annonçait déjà la crise des Gilets Jaunes, en parlant « d’insurrection » à venir.

Ca buzze


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *