🛑 ATTENTION – Une TERRIBLE crise financière imminente

🛑 BREAKING NEWS – Une fulgurante dĂ©flagration financière qui laminera des Ă©conomies entières ainsi que des nations, et qui sera trente fois plus puissante qu’en 2008, est sur le point de survenir, selon l’un des Ă©conomistes les plus Ă©minents (Huffington Post).

« Nous allons tous faire naufrage ». Ce sont ces termes pour le moins alarmistes que le cĂ©lèbre Ă©conomiste Jean-Luc Ginder a employĂ© dans son dernier billet, selon lequel « les experts nient l’urgence » et qu’il n’y a « pas de rĂ©action observĂ©e ».

Contrairement aux annonces de croissance faites par les pouvoirs en place, Jean-Luc Ginder parle de dĂ©croissance. Selon lui, « le baril de poudre financier est sur le point d’exploser », au dĂ©tour d’une « explosion de la bulle des dettes » qui est sur le point de survenir.

Et d’ajouter que « les Etats ont empruntĂ© de plus en plus et trop ». Une dette abyssale, estimĂ©e Ă  254.000 milliards d’euros.

« Les dettes des Etats-Unis ont augmenté de 77% sur les 3 premiers mois de cette année. A mon avis, cela va encore faire augmenter aux Etats-Unis le coût des emprunts et entraîner la finance mondiale dans une spirale mondiale. Dès que les Etats-Unis seront en récession, c’est le monde entier qui sera en difficulté dont l’Europe et la France avec un effet direct sur la consommation des ménages. »

Selon cet Ă©conomiste, les solutions possibles consisteraient Ă  remonter le taux de participation des entreprises au budget de l’Etat, mais de « diminuer au plus vite les charges sociales qui elles sont indĂ©cemment trop Ă©levĂ©es ».

Enfin, il faudrait dĂ©sengager l’Etat du secteur privĂ© pour n’agir que sur le cadre Ă©conomique et non l’impliquer directement au travers de participations dans des entreprises.

Mais il reste néanmoins pessimiste quant à une issue favorable, étant donné le déni collectif.

« Nous nous trouvons au bord du précipice », ajoute-t-il, fataliste.

En 2016, Jean-Luc Ginder annonçait dĂ©jĂ  la crise des Gilets Jaunes, en parlant « d’insurrection » Ă  venir.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *