Daniel Metzgar en érection constante pendant 8 mois après une opération d’implant pénien


Daniel Metzgar, le plaignant (à gauche), avec son avocat (à droite).

Un américain de 44 ans s’est retrouvé en érection permanente pendant 8 mois après avoir subi une opération visant à améliorer sa vie amoureuse.

Il s’appelle Daniel Metzgar, et fait la une des actualités médico-insolites depuis quelques jours aux Etats-Unis. Cet américain de l’Etat de Delaware – le plus petit des Etats-Unis, celui qui sert aussi de paradis fiscal – a subi en 2009 un implant pénien, une opération visant à restaurer l’érection pour ceux qui souffrent de troubles de l’érection.

Après cette opération, Daniel s’est retrouvé en état d’érection constante pendant huit mois, sans aucune interruption. « Dan est coincé dans cette position », a affirmé son avocat, Michael Hayden, choisi pour attaquer Thomas Desperito, le médecin urologue qui a pratiqué l’opération sur Daniel.

Le médecin se défend en disant qu’il y a parfois des rejets, que cela fait partie des risques et que Metzgar aurait dû prévenir dès que le problème a été constaté. Le patient a en effet tardé avant d’indiquer qu’il y avait un problème, mais ce dernier a rétorqué que, privé d’assurance maladie, il ne disposait pas des 10.000 dollars demandés par le praticien pour la nouvelle opération.

Depuis, Daniel Metzgar a obtenu une nouvelle prothèse d’un autre médecin mais assure que les cicatrices laissées par la précédente intervention ont réduit la taille de son pénis de 50% et que ses sensations ne sont plus les mêmes. Il demande donc des dommages et intérêts au praticien et à son groupe médical. Il faut dire que les 8 mois d’érection ont été une période cauchemardesque de sa vie :

« Je ne pouvais pratiquement pas danser, sans que ma partenaire sente mon érection (…) aller chercher le journal, conduire une moto ou assister à des événements familiaux » était devenu impossible pour lui. « Je me suis senti moins qu’un homme », a-t-il affirmé au tribunal.

Les jurés du tribunal de Willmington auront donc à trancher dans les jours qui viennent sur ce cas pour le moins exceptionnel.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
pacool
pacool
16 juin 2013 8 h 49 min

Je ne pouvais pratiquement pas danser, sans que ma partenaire sente mon érection (…) aller chercher le journal, conduire une moto ou assister à des événements familiaux » était devenu impossible pour lui. « Je me suis senti moins qu’un homme », a-t-il affirmé au tribunal……. bla bla bla ok ça doit pas être marrant mais de là à citer tous les évenements ordinaires d’une vie,pour en faire une défense reste assez leger,je pense que tu devais plus jouer sur le faît que ça devait être vraiment douloureux,et puis rien que de dire que t’arriver plus à viser bien dans… Lire la suite »

Maxou
Maxou
16 juin 2013 18 h 50 min

Il a dû pisser partout sur les murs.

Just_listen
Just_listen
17 juin 2013 9 h 54 min

Est-ce que l’auteur de post à écouté et surtout compris le contenu de la vidéo de l’article ?

Il a eu bien eu une erection permanente pendant huit mois, mais surtout ils disent qu’il avait son scrotum qui faisait la taille d’un ballon de volley.
Ce qui à mon humble avis est autrement plus gênant…