Défaite du FN à Hénin-Beaumont, le vainqueur Daniel Duquenne agressé

Le futur maire Daniel Duquenne a été aspergé de gaz lacrymogène par plusieurs individus.

Daniel Duquenne est félicité après le second tour des elections municipales, le 05 Juillet 2009 à Hénin-Beaumont.

Le candidat divers gauche Daniel Duquenne a remporté dimanche le second tour de l’élection municipale partielle d’Hénin-Beaumont avec 52,38% des voix face au candidat du Front National, Steeve Briois (47,62%), dont le camp a décidé de contester les résultats.

La participation à ce second tour s’est élevée à 62,38%, un chiffre supérieur à celui du 1er tour (60,15%).

Steeve Briois, épaulé par sa colistière Marine Le Pen, a décidé de contester dès lundi ces résultats devant le tribunal administratif.

Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, a estimé lundi que la défaite de la liste FN avait « un petit goût de victoire » car elle montre « un nouveau potentiel électoral » pour son parti. Il nous a manqué 265 voix, alors évidemment c’est rageant de rater la victoire à si peu », a déclaré sur RTL Mme Le Pen.

Le FN a précisé que leur adversaire avait laissé prévoir une suppression de toutes les subventions si la liste de Steeve Briois gagnait.

Autre élément de tension, le futur maire Daniel Duquenne a été aspergé de gaz lacrymogène par plusieurs individus, qui ont ensuite pris la fuite, alors qu’il sortait de la salle des fêtes, provoquant un mouvement de panique parmi la foule.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a « condamné avec la plus grande fermeté l’agression » dont a été victime Daniel Duquenne. Dans un communiqué, le ministre déclare qu’il « est totalement inadmissible qu’un élu ait été lâchement agressé, au mépris des valeurs de notre République »

« Nous avons su redonner à Hénin les couleurs de la République. Demain commence aujourd’hui, nous avons surmonté nos divergences, nos rancoeurs, nos rancunes », avait auparavant indiqué Daniel Duquenne dans la salle des fêtes, lors de son premier discours.

Dans la salle des fêtes d’Hénin-Beaumont où des centaines de personnes s’étaient rassemblées pour suivre les résultats sur grand écran, les partisans de Daniel Duquenne, venus en nombre, ont salué bruyamment l’annonce des résultats.

« On a à reconquérir des pans de la ville qui aujourd’hui sont dans les mains du Front National », a toutefois indiqué le porte-parole de Daniel Duquenne, alors que la victoire de son camp se dessinait.

« Je suis soulagé. On a eu une campagne stressante et on a eu un doute. C’était serré, le FN à la mairie aurait divisé la ville », a estimé Frédéric, un boucher héninois de 44 ans.

« Je suis assez content que les valeurs de la République et de la démocratie aient triomphé à Hénin-Beaumont », a commenté Henri Guaino, conseiller spécial de l’Elysée, sur BFM TV.

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, s’est félicitée « de la victoire du front républicain » tout en indiquant qu’elle avait entendu « l’exaspération et la colère qui se sont exprimées », lors de cette élection.

Steeve Briois était arrivé largement en tête au premier tour avec 39,34% des suffrages contre 20,19% pour Daniel Duquenne, mais la gauche dans son ensemble était majoritaire.

L’élection municipale a été organisée à la suite de la révocation du maire PS Gérard Dalongeville, prononcée en conseil des ministres, pour sa gestion dispendieuse des finances municipales. M. Dalongeville a par ailleurs été mis en examen et écroué début avril pour détournement de fonds, faux en écriture et favoritisme.

Le FN a mené une intense campagne de terrain sur le thème de la lutte contre la corruption dans cette ville de 26.000 habitants frappée par le chômage (19%), alors que la gauche s’est déchirée pour tenter de se débarrasser de « l’héritage Dalongeville ».

En mars 2008, M. Dalongeville avait été réélu au deuxième tour dans une triangulaire avec 51,94% des voix, devant la liste FN (28,83%) et celle de Daniel Duquenne (19,23%).

Source msn.fr

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Jhallucine
Jhallucine
6 juillet 2009 16 h 17 min

Leur démocratie c’est de diaboliser les partis comme le FN. Quand on est en démocratie on ne diabolise pas les autres…

Doudou
Doudou
6 juillet 2009 16 h 37 min

Voila une nouvelle qui va en décevoir plus d’un sur ce site…

doudoums
doudoums
6 juillet 2009 17 h 15 min

Doudou jpence meme que pour beaucoup sur ce site son en deuil

dji
dji
6 juillet 2009 19 h 28 min

j’étai deja sur le coup hier soir lol
dans l’article sur le 2eme tour de hénin baumont
😉

zs622
zs622
6 juillet 2009 22 h 25 min

lol
jy suis pas trop loin moi ptdr

KemalX88
KemalX88
7 juillet 2009 19 h 27 min

Encore une fois, nous voyons le vrai visage de l’extreme-droite: mauvaise perdante