Des distributeurs de lait à Lyon

Pour pallier la crise, des producteurs de lait mettent en place des distributeurs de lait.

Alors que la crise frappe aussi les producteurs de lait, trois d’entre-eux pensent avoir trouvé la solution. Ils ont investi dans trois distributeurs de lait qui permettront aux particuliers de remplir leur propres bouteilles pour un euro le litre, ou encore de se servir des verres de lait 24h/24h.

Aujourd’hui, ils sont une cinquantaine à avoir mis en place ce type d’installations:

Plus d’infos sur http://wizdeo.com/s/telelyonmetropole

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
a.lhadour
a.lhadour
21 janvier 2010 22 h 48 min

J’aime ca !

UnMec
UnMec
21 janvier 2010 23 h 11 min

Tres bonne initiative…

Litalien
Litalien
22 janvier 2010 1 h 45 min

moué ils feraient mieux d’utiliser leur fric pour changer de mode d’élevage (un peu plus bio sans soja d’importation) et baisser leur rendement…

Beatrix_Lestrange
Beatrix_Lestrange
22 janvier 2010 3 h 56 min

Je ne suis pas d’accord avec toi Litalien, bien sur que dans le lot certains aimeraient utiliser des moyens plus respectueux de l’environnement pour au final avoir un lait de qualité mais pour cela il faut de l’argent, chose qu’ils n’ont pas forcément. Ne les considèrent pas commes des paysans avec des pièces d’or de cachées au fond d’une armoire, certains ont beaucoup de mal à boucler leurs fins de mois.Les grands distributeurs profitent beaucoup de ces producteurs et leur achètent le lait à des prix souvent dérisoire, avec ce système de distribution de lait ils risquent de gagner plus… Lire la suite »

Paul
Paul
22 janvier 2010 11 h 28 min

feraient mieux de changer de produit plutôt. Le lait n’est pas un aliment conseillé par les pédiatres et les nutritionistes. C’est le lobby du lait qui en a fait un produit soit-disant indispensable.

C’est comme ces travailleurs et leur syndicats, qui continuent de demander l’aide de l’Etat pour « sauver » l’industrie automobile.

Mik01
Mik01
22 janvier 2010 14 h 52 min

Beatrix a raison. Dans le cas d’exploitation de denrées naturelles (lait, cacao, matières premières agricoles…), ce sont les distributeurs ainsi que divers intermédiaires qui se font l’essentiel des marges. Les producteurs fonctionnent à l’endettement, font l’essentiel du boulot mais ce ne sont pas vraiment eu qui en profitent. Ils ont d’ailleurs beaucoup manifesté sur ce thème l’an dernier il me semble. Leur idée des distributeurs de lait est un test assez innovant, si ça marche il vont alors pouvoir court-circuiter beaucoup d’intermédiaires du genre voraces (financièrement).