Des journalistes aspergés d’insecticide

Un geste à réprouver ou de l’humour au second degré ?

Un homme accusé de recel et de complicité de vol parce que sa femme a accepté une caisse de bière tombée du camion d’un chauffeur-livreur qui travaille pour une importante brasserie à Manchester, s’en est pris à deux journalistes de télévision, les aspergeant à la sortie du tribunal du produit contenu dans une bombe insecticide.

Le reporter George Colly, et son cameraman Alan Charniewski n’ont pas été blessés, mais l’effet à l’écran est parfaitement explicite. Les questions de vie privée ne sont pas aussi formellement traitées dans la sphère anglo-saxonne que dans le monde latin, et les journalistes ont assigné le suspect au tribunal pour agression, mise en danger d’autrui et transport de produit dangereux.

Des médias anglo-saxons se sont emparés de l’affaire depuis mardi, car le fait n’est pas isolé. CNN revient par exemple sur des cas d’exaspération à travers l’histoire récente du journalisme de presse télé. Mais au final, s’ils laissaient les gens tranquilles ?

9 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *