Des mesures de la radioactivité dans le ciel parisien

Un dirigeable survole Paris pour recueillir des données…

Un dirigeable développé par la société AirshipVision vole depuis deux ou trois jours au dessus des toits parisiens, afin de mesurer la radioactivité de l’atmosphère. Gonflé à l’hélium, l’engin consomme peu de carburant et il se déplace avec silence et discrétion. Il est conçu comme une plate-forme aérienne multi-usage, dans les secteurs du tourisme, de la communication et de la sécurité publique.

Pour l’occasion, l’aérostat transporte « des capteurs capables de mesurer la radioactivité ambiante, qu’elle soit d’origine naturelle ou artificielle » selon la police parisienne, expliquant que cette opération, dont elle autorise du 12 au 20 mars le déroulement, offre « une cartographie de référence de cette ville, facilitant la détention ultérieure d’éventuelles anomalies ».

Le dirigeable de la société AirshipVision a ainsi participé à la couverture sécuritaire des manifestations du bicentenaire de la Révolution française, mais aussi des fêtes annuelles de la Musique, au profit de la préfecture de Police de Paris.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
psaume
psaume
16 mars 2011 16 h 27 min

putain faut pas deconner, là… le japon c’est de l’autre coté de la planete, quand meme. enfin c’est sûr que ça change du nuage de tchernobyl qui « n’atteindra jamais la france ». mais là c’est trop.

@ psaume...
@ psaume...
16 mars 2011 17 h 49 min

…n’oublies pas que la terre tourne sur elle même.

Alcook
Alcook
16 mars 2011 18 h 08 min

Je ne suis pas spécialiste et je vais peut-être dire une ânerie atroce mais: Entre Paris et Tokyo il y a environ 10 000 Km à vol d’oiseau. Nous sommes le 16 mars et c’est depuis aujourd’hui (et éventuellement hier) que les rejets radioactifs sont « significatifs ». D’ici au 20 mars il se sera écoulé 4 jours, soit 96 heures. A quelle vitesse moyenne doit souffler le vent pour transporter des poussières radioactives en ligne droite et sans perturbation aucune sur 10 000km en 96 heures ? Réponse: 10 000km / 96h = 104km/h Je ne sais pas quelle est l’influence… Lire la suite »

Alcook
Alcook
16 mars 2011 18 h 11 min

J’invite tous ceux qui ont des compteurs geiger à faire des mesures en plein air et sur les aliments et balancer les vidéos sur Youtube et Dailymotion si y a problème.

Anonyme2
Anonyme2
16 mars 2011 18 h 54 min

quoi?? ça a commencé depuis quelques années et ce n’est pas prêt de s’arrêter… les catastrophes causées par l’humain lui -même sur multiplient!! réchauffement climatique, pollution, volcan et là de la radioactivité!!! mais j’espère que ça ne va pas se propager et causer des dégâts importants au Japon ou ailleurs!

azz
azz
16 mars 2011 19 h 42 min

vos commentaires me font rire…

ce prises de mesures parisiennes n’ont rien à voir avec la catastrophe nucléaire se déroulant en ce moment au japon mais étaient prévues depuis un petit moment!

le parisien
le parisien
16 mars 2011 20 h 15 min

 » il se déplace avec silence et discrétion. » vu se week-end au dessus de chez moi dans le 17éme a Paris il est tous sauf discret. Il fait autant de bruit qu’un hélicoptère.

Nicoco
Nicoco
16 mars 2011 21 h 24 min

azz a raison.
Ce vol était prévu avant le séisme… dans le cadre d’une d’un programme de recherche scientifique qui a pour but de mesurer la radioactivité ambiante, qu’elle soit d’origine naturelle ou artificielle.
Faut savoir s’informer par soi-même…

max
max
16 mars 2011 21 h 59 min

Moi ce que j’aime bien c’est le « n’oublies pas que la terre tourne sur elle même » ^^
Etant donné qu’on est sur le référentiel « terre », la terre ne va pas tourner en laissant la radioactivité sur place, contaminant ainsi toutes les zones géographique étant dans l’axe de la rotation… Sinon en 24h elle aurait deja fait le tour du monde !