Des pros du « Basket Piscine « 

Quand un panier, une piscine et trois potes font des merveilles…

Trois américains ont décidés d’occuper leurs après midi à la piscine, mais d’une façon bien à eux.

Première partie :

Deuxième partie :

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Russki35
Russki35
13 juillet 2009 19 h 16 min

J’ai envie de dire GROS fils à papa blindés d’oseille , mais en supposant que c’est pas un fake ( parce que je suis pas assez callé pour dire si c’est un montage ou pas ) , c’est quand meme bien balèze ce qu’ils font .

john cadillac
john cadillac
13 juillet 2009 19 h 44 min

trop fort !

Steve
Steve
13 juillet 2009 19 h 47 min

Ouhla, on voit que c’est l’été, premier commentaire positif de J.C. 😉

john cadillac
john cadillac
13 juillet 2009 21 h 22 min

xD

toniparker9
toniparker9
13 juillet 2009 22 h 24 min

On sent la richesse ^^

Slash.
Slash.
13 juillet 2009 22 h 34 min

Russki… -_- » T’es jaloux sale pauvre ?

jeremy-du-73
jeremy-du-73
14 juillet 2009 0 h 23 min

C’est super!

On dirait les « all star game » je sais pas trop si c’est sa, vous savez le rendez vous de basket aux etats-unis avec plein de truc de freestyle comme ça!

Genre ça : http://www.youtube.com/watch?v=krjZgb4C9bk

Antob93
14 juillet 2009 0 h 57 min

Putaain, La Piscine! Mdr

Double Slash
Double Slash
14 juillet 2009 8 h 11 min

Slash,a part nous expliquer que t’es un fils à papa, tu nous propose quoi?
Le jour ou tu gagneras ton propre argent tu pourras venir faire le malin,en attendant tu la met en veilleuse ok?
T’es pitoyable,vraiment,j’espère que tu en a conscience,c’est pas la 1ere fois que tu te vante de ce genre de chose.
Comme quoi avoir du fric rends con,tu en est la preuve vivante.
Retourne jouer avec la play que papa t’as acheter,gros puceau va!

Slash.
Slash.
14 juillet 2009 20 h 44 min

😮 !! Je ne me suis pas vanté ! Puis bon, ne me caractérise pas si tu ne me connais pas, ça n’a pas de sens…