Des scientifiques recréent d'énormes fourmis supersoldats

Une équipe internationale de chercheurs a étudié une caste particulière de supersoldats présente chez les fourmis du genre Pheidole.

Ces fourmis supersoldats géantes sont des survivantes de l’évolution. Elles ont pour fonction de protéger l’entrée de la fourmilière et de repousser les attaques et incursions.
En résumé, le matériel génétique responsable du développement de ces fourmis supersoldats serait apparu chez un ancêtre commun à toutes les espèces de Pheidole . Les fourmis actuelles seraient en mesure de produire de tels guerriers à grosse tête mais très peu exploitent ce potentiel, ce qui explique que ce type de fourmi est très rare.
Du coup, des chercheurs ont pu recréer ces fourmis à tête et mâchoire énorme chez P. morrisi, une espèce qui n’en a habituellement pas, en injectant aux larves de l’hormone juvénile, ce qui montre que des facteurs environnementaux peuvent refaire marcher le mécanisme génétique à l’origine des supersoldats.
D’après les chercheurs, les résultats suggèrent que le fait de conserver un processus de développement ancestrale peut jouer un rôle important dans l’évolution de nouveaux traits physiques.
Bon, tout ceci n’est pas très clair, si quelqu’un s’y connaît en la matière, qu’il n’hésite pas à nous éclabousser de sa science dans les commentaires.
En attendant, voici des photos montrant ces fameuses fourmis supersoldats :



Sources : Sciences et AvenirPlanet techno science, Dailymail

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
George
George
6 janvier 2012 17 h 01 min

Putain ils ont pas lu le livre "Les fourmis" de Weber, la race humaine est en danger!
..
Ah oui nan 2012 plus personne lit des livres c'est has been

Sahtileene
Sahtileene
6 janvier 2012 17 h 36 min

On dirait une grosse datte !

Philou
Philou
7 janvier 2012 0 h 04 min

Montrer comme ça le cul de fourmis bien barraquées, sans slip, ni bandeau de censure à la une, ça devient vraiment trash sur EVO !

LeMaybach
LeMaybach
7 janvier 2012 0 h 28 min

ont rien d'autre a foutre… genre trouver des vaccins.

Anonyme
Anonyme
7 janvier 2012 14 h 51 min

@LeMaybach 7 janvier 2012 0:28
Et toi qu'est ce que tu fais à perdre ton temps sur EVO alors que tu pourrais aider quelqu'un en ce moment ?

LeMaybach
LeMaybach
7 janvier 2012 18 h 28 min

Mais tu me connais toi? il est drôle lui, j'm'attendais a la réponse de quelqu'un de beaucoup plus intelligent que ça j'suis déçu..!

samolo
samolo
7 janvier 2012 21 h 10 min

@LeMaybach … Casse toi !!

vache-a-lait
vache-a-lait
7 janvier 2012 21 h 32 min

Moi, je dis qu'on va se retrouver avec une nouvelle race de fourmis et ça va foutre la merde dans l'écosystème, ex : perche du Nil, frelon asiatique,…

No'
No'
7 janvier 2012 23 h 18 min

Bien vue "vache-a-lait", en effet la science à détruit l'éco système, car il n'est en rien exagéré de parler des anomalies, des contradictions imposés à la nature par la science : dogme communautaire élitiste !
Et qu'on ne me stigmatise pas existentialiste !

LeMaybach
LeMaybach
8 janvier 2012 5 h 23 min

@samolo … Après toi!

Anonyme
Anonyme
9 janvier 2012 12 h 04 min

Bon article, intéressant même si peu complet.
Si ce n'est pas clair, Cf. –>
http://fr.wikipedia.org/wiki/De_l'origine_des_esp%C3%A8ces

Anonyme
Anonyme
9 janvier 2012 12 h 07 min

Et Lemaybach, plutot que de blamer des scientifiques, demande toi ou va l'argent de tes impots auprès de nos chers fonctionnaires de police qui ne font pas tjs bien leurs travails, ou des employés de l'administration qui fraudent à tout va, ou encore de ces connards de la SNCF qui vont des grèves à tout va.
Si on ne s'intéressait qu'a soigner des maladies, on serait cruellement en défaut de connaissances donc la recherche serait bloquée.
Sur ce, je te laisse te renseigner !

snipe960
snipe960
9 janvier 2012 15 h 37 min

il est aisé de comprendre que les conditions planétaire sont changeante est que l'évolution garde trace dans chaque espèce d'un potentiel génétique lié au expérience passée et a un apprentissage ancestral même nous à moindre échelle nous ne sommes que les fruits de sélection et d'adaptation , si nous voulions récré des australopithèques rien ne l’empêcherai à part l’étique,la moral un crétin de scientifique qui se prendrai pour dieu et une cobaye peu regardante sur ce qui passe par son utérus (le moins difficile) 😉