Devenez riche en pillant l’espace ! De l’Or !

L’or des astéroïdes : « Un grand nombre de métaux et minéraux rares sur notre planète se trouvent en quantités quasi illimitées dans l’espace ».

C’est sur ce constat que l’idée d’extraire du Platine et de l’Or des astéroïdes est venue aux fondateurs de la société américaine Planetary Ressources. Cette société co-dirigée par le Dr Peter Diamonds est soutenue par quelques personnalités fortunées tels que James Cameron ou encore Larry Page, le PDG de Google. Ils affirment entre-autres que sur un astéroïde de 500 mètres pourrait être extrait plus de quantité de platine que dans toute l’histoire de l’humanité sur Terre.

Un argument qui ne laisse personne indifférent, notamment dans les secteurs de l’électronique et de la bijouterie, les deux grands marchés consommateurs de platine. Peter Diamandis avance même l’idée d’une réduction des coûts des matériaux conducteurs dans le futur grâce à l’abondance d’astéroïdes assez proches de la Terre pour être exploités. Ils seraient environ 1500/9000 à être « aussi accessibles que la Lune ».

De bonne augure à quelques décennies de la fin de l’exploitation des ressources en métaux précieux présents sur notre planète Terre et peut-être donc la seule alternative à une pénurie inéluctable.

L’or des abysses :

Plusieurs milliards de dollars, c’est l’estimation donnée par le New York Times concernant la valeur potentielle des trésors que contiennent des gisements sous-marins.

Après avoir écumé les fonds des océans à la recherche d’or perdu essentiellement par des naufragés, les entrepreneurs se lancent maintenant à l’assaut des gisements d’or qui parsèment les sources volcaniques de fond marin glacial. Les prospecteurs – motivé par l’amenuisement des ressources sur des terres ainsi que des prix records pour l’or et autres métaux – sont occupés transport des échantillons et l’évaluation des dépôts évalués à des milliards de dollars.

«Nous avons connu un succès extrême », a déclaré M. Dettweiler dans une récente interview au sujet des efforts en eaux profondes de sa société, Odyssey Marine Exploration de Tampa, en Floride.

Les puissances industrielles, comprenant les groupes soutenus par le gouvernement en Chine, le Japon et la Corée du Sud – sont à la chasse aux sulfures dans les océans Atlantique, Indien et Pacifique. Et les entreprises privées comme Odyssey ont fait des centaines d’évaluations profondes et des revendications dans les zones volcaniques autour de nations insulaires du Pacifique: Fidji, Tonga, Vanuatu, Nouvelle-Zélande, les îles Salomon et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
pasmoi
pasmoi
17 septembre 2012 0 h 31 min

c'est tres con comme idée et ca sent l'hoax.

Une estimation des années 60 disait que si on trouvait de l'or pur en lingots pret a etre ramassés sur la lune l'entreprise de les ramener serait déficitaire et de beaucoup.

arfou
arfou
19 septembre 2012 22 h 00 min

@ pasmoi les années 60 comme tu dit sa fait 50 ans il s'en est passé des choses depuis !!