Didier Porte rappelé à l’ordre dans une chronique où il insulte Sarkozy ?

« J’encule Sarkozy, il a pas de couilles ce connard », des propos très mal vu par le président… de France Inter !

Pour comprendre de quoi il retourne, il faut remonter jusqu’au 20 mai dernier, date à laquelle Didier Porte dans une de ses chroniques imagine ce qu’aurait pu dire Villepin dans sa voiture avant d’arriver à l’antenne de France Inter et lui prête les propos suivants :

 » J’encule Sarkozy! j’encule Sarkozy, j’encule Sarkozy, il a pas de couilles ce connard!…du calme, du calme, n’en abusez pas! « .

En effet, la chronique en question était consacrée à l’ancien premier ministre Dominique de Villepin, le convive politique pas encore présent était invité à se défouler par l’humoriste :

Une chronique dans la droite lignée des interventions de Porte, du grand classique pourraient estimer les aficionados de l’humoriste. Et pourtant deux heures après son papier, le site Arrêt sur images croit savoir qu’il a été convié dans le bureau de Phillipe Val flanqué de sa directrice adjointe, Laurence Bloch.

Un entretient des plus belliqueux toujours selon Arrêt sur images, la direction estimant entre autres reproches, que le mot « enculé » sur une antenne publique est une obscénité « sexiste ». Deux jours plus tard, Porte recevait un avertissement de la part de la direction…

Mais dernier rebondissement, le 3 juin dernier, Nicolas Demorand accompagné de plusieurs collègues était invité sur le plateau de Canal pour parler de son départ, il aurait alors fait savoir à propos de la chronique de Porte : « ce n’est pas la radio que je souhaite faire »

Un dessin de Marc Large.
0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
jojo le koko
jojo le koko
7 juin 2010 16 h 10 min

bof…ça mene pas bien loin tout ça…