Disparition d’Antoine : la mère s’exprime

Pour la première fois depuis le début de la triste disparition du petit garçon, Alexandrine Brugerolle de Fraissinette, la mère du petit Antoine signalé disparu le 11 septembre, s’exprime dans les colonnes du quotidien régional La Montagne .

Dans l’entretien exclusif accordé au quotidien La Montagne. , elle se dit « excédée » et « ulcérée » qu’on la soupçonne d’« avoir fait du mal à [son] gosse ».

« La vérité la voilà. Mon fils, je l’aime. Il me manque », a-t-elle déclaré au journal. « C’est ignoble de prétendre que je n’ai pas de sentiments, pas de chagrin, que je me désinteresse de son sort, que je pourrais couvrir quelqu’un qui aurait pu lui faire du mal. Antoine, je l’ai eu à 16 ans. Je l’ai allaité. Je l’ai élevé. D’accord, j’ai fait six mois de prison, six mois sans voir mon fils. Mais les conneries c’est fini ! J’ai un boulot, un appartement. Antoine n’a jamais manqué de rien. »

Placée pendant 26 heures en garde à vue mercredi et jeudi, la mère d’Antoine est « excédée de la pression médiatique. Ulcérée de déclarations présentées comme des vérités alors qu’elles n’ont servi qu’à salir mon image ».

Enfin, elle a également affirmé ne pas croire à la fugue, ni même à un enlèvement étant donné que le petit était gardé par des chiennes dans l’appartement.

Dans cet entretien, elle adresse également un reproche aux enquêteurs et aux médias : « Cela fait quinze jours qu’Antoine a disparu, sa photo est nulle part ! A croire qu’on ne le recherche plus ! ».

=> Mais s’il ne s’agit ni d’une fugue ni d’un enlèvement, comment le petit Antoine a-t-il disparu ??

Espérons en tout cas que tout cela se termine par une issue positive, même si plus le temps passe et plus cette éventualité miraculeuse s’éloigne…mais sait-on jamais…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments