Du journalisme au sado-masochisme, il n’y a qu’un pas

https://storage.googleapis.com/stateless-www-eteignezvotreord/2009/12/sado.JPG

Perde du poids dans une salle fitness SM, c’est possible…

Une new yorkaise qui étudiait le journalisme a virée totalement de bord après l’obtention de sa licence, pour devenir coach fitness d’un genre assez particulier comme vous allez pouvoir le découvrir.

Si les JMM et autres Jean Pierre Elkabbach/Pernaut (la liste est longue) pouvaient eux aussi se lancer dans l’aventure du SM, cela pourrait être bénéfique au journalisme…

Via

Source

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
My Name Is...
My Name Is...
4 décembre 2009 18 h 51 min

Le dérangement psychologique se démocratise de plus en plus, c’est effrayant.

Ceddy
Ceddy
6 décembre 2009 15 h 16 min

On peut faire gober n’importe quoi à des gens qui veulent perdre du poids !!!