Ecole : les perles des mots d’excuses des parents aux professeurs

Un professeur des écoles a collecté pendant plus de 20 ans ces petites excuses qui prêtent à sourire, pour en faire un livre ! Extraits dans la suite…

Retards, absences, chicaneries entre élèves, difficultés scolaires, contestations de notes, poux… Les occasions d’échanges épistolaires ne manquent pas entre les parents et les maîtres de leurs “chères têtes blondes”. Durant vingt ans d’enseignement, l’auteur a soigneusement sélectionné les mots des parents d’élèves, tous plus authentiques les uns que les autres.

Tour à tour pittoresques, drôles, émouvants, tristes ou encore pleins de bonne et/ou de mauvaise foi, ces mots, au-delà des fautes d’orthographe et de syntaxe, au-delà des reproches ou des louanges, reflètent avec une justesse stupéfiante notre société et ses relations humaines en général, les rapports compliqués qu’entretiennent aujourd’hui plus que jamais parents et enseignants.

Voici quelques extraits gentillements proposés par 20 minutes :

Tensions entre élèves
«Je suis désolée de vous informée qu’il y a une bande de petits vicieus dans les CE1 B qui n’arrêtent pas d’embétés ma fille en voulant qu’elle les embrasses. Si ils ont des pulsions sexuelles, ils n’ont qu’à se faire soigné, mais ma fille, elle est pas obligée de dire oui a tout le monde. Pouvez-vous réglée se problème? Merci.»

Les poux
«Il est arrivé une catastrophe à la maison hier soir: Julie est revenu de l’école avec des poux pleins la tête. Nous lui avons coupé les cheveus pour la soignée. C’est pour sa quelle porte un bonnet. Merci quelle le garde en classe passque comme sa sa évite quelle en ai d’autres et en plus elle a un peu honte avec ses cheveus coupes. Merci monsieur, on va sans sortir vous en faite pas.»

Les absences
«Johnny n’était pas la samedi matin. C’est bien beau de faire des réformes mais ont ferait mieux de s’attaqué au problème du samedi matin qui emmerde tout le monde, enfin moi en tout cas. En plus il a pas classe tout les samedi j’y comprend rien. Se mot est valable pour l’année. Merci d’avance de votre compréhension.»

Les retards
«Vous me demandez un mot d’excuse pour le retard exceptionnel de Charlotte. Soit. Ne pensez-vous pas cependant qu’à l’heure où se prépare peut-être la 3e Guerre mondiale il y a des choses plus importantes dans la vie? Salutations distinguées.»

Retrouvez d’autres extraits sur l’article de 20 minutes, ou si vous êtes mordus du concept, vous pouvez vous procurer le livre de Patrice Romain en librairie/Fnac/Virgin pour 14€.

Source : 20 minutes

Cet article est issu de la Tribune Libre et a été modifié par la rédaction.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
wanted56
wanted56
31 août 2010 12 h 25 min

Énorme la 3ème !

Ce qui n’est pas mal non plus c’est les fautes d’orthographe des parents, comme quoi ça sert d’aller à l’école… xD

Brice
31 août 2010 12 h 54 min

Ce qui m’énerve avec ce genre de bouquin c’est que le 3/4 est inventé…

Ogyne
Ogyne
31 août 2010 13 h 30 min

la dernière m’a o_o

Kerry
Kerry
31 août 2010 14 h 21 min

sa doit etre un gradé militaire le dernier ahahahaah

dOy
dOy
31 août 2010 16 h 50 min

@brice « Durant vingt ans d’enseignement, l’auteur a soigneusement sélectionné les mots des parents d’élèves, tous plus authentiques les uns que les autres. »

+1 pour le troisième !

dji
dji
31 août 2010 17 h 27 min

les deux derniers sont collectors. 🙂

lulu70
lulu70
1 septembre 2010 19 h 58 min

le 4éme doit être un descendant de Nostradamus..mdr