Eric Naulleau : la tête à clash

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Eric Naulleau, le chroniqueur cathodique du moment ! Avec son acolyte Eric Zemmour, il officie dans l’émission phare de Laurent Ruquier « On n’est pas couché ».

Mais pourquoi est-il si méchant ?? Comment le contrer si vous avez affaire à lui sur un plateau de rélévision ? Réponse et tentative d’explications.

Qui est Eric Naulleau ?

Selon Wikipedia, Eric Naulleau est né à Baden-Baden en Allemagne, le 11 mars 1961, ce qui lui fait un âge de 47 ans en 2008 : 47 années qu’il porte plutôt bien…

A 12 ans, il a pour ami le journaliste Yves Calvi, étant tous les deux dans le même collège à Saint-Cloud. Il poursuit ses études à la faculté de lettres à Nanterre. Puis il obtient un mémoire de DEA : Poétique des ruines chez quelques auteurs méconnus du XXe siècle.

Eric Naulleau fait par la suite un séjour en Bulgarie comme coopérant, au milieu des années 1980. Il y rencontre son épouse, Veronika, avec laquelle il traduit quatre livres du bulgare et découvre la littérature balkanique.

En ce qui concerne sa profession, toujours d’après Wikipedia, il est éditeur, traducteur (de littérature bulgare, merci Veronika !!), écrivain et pamphlétaire français, cette dernière dénomination ayant fait rire Alain Minc, qui le lui avait rappelé sur le plateau de l’émission de Laurent Ruquier.

Mais pourtant, Eric Naulleau est bien pamphlétaire. Il est l’auteur de pamphlets sur la littérature et les auteurs contemporains (dont Michel Houellebecq). Avec Pierre Jourde, il a écrit une parodie de manuel de littérature, Le Jourde & Naulleau (sur le modèle du Lagarde et Michard, 2004).

Il est à la tête de deux maisons d’éditions : L’Esprit des Péninsules et Balland.

Chroniqueur dans l’émission « Ça balance à Paris » sur Paris Première, et sur France Inter dans l’émission de Colombe Schneck, « J’ai mes sources » ainsi que sur TPS Star dans l’émission « StarMag » de Stéphanie Renouvin, Eric Naulleau devient une superstar le jour où il remplace Michel Polac dans l’émission « On n’est pas couché » sur France 2 : la France entière le découvre avec stupeur et admiration, lui dans un premier temps mais surtout ce qui le rendra célèbre pour l’éternité, à savoir son domaine de prédilection, le « clashage » en règle d’un invité !!

Eric Naulleau : La tête à clash du tube cathodique

Désormais, le PAF se trouve un nouveau héros, Eric Naulleau !! Personne ne l’impressionne, il est toujours prêt à clasher, de préférence des écrivains de sexe féminin, souvent au bord des larmes après une joute verbale avec les deux pitbulls de Laurent Ruquier, Eric Zemmour et Eric Naulleau.

Chacun possède un rôle précis dans ce système bien huilé : Zemmour analyse, fait le point, puis attaque l’invité. Naulleau prend alors la parole et…euh attaque l’invité…généralement en se fondant sur un argument peu évident : « peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse » non ? Chez Eric Naulleau, c’est plutôt : « peu importe les raisons pour clasher, tant qu’on le clashe en direct ».

En effet, force est de constater qu’à part sa spécialité, la littérature, Eric Naulleau a tendance à beaucoup clasher pour ne rien dire. Dans les domaines tels que la politique, l’économie voire même certains problèmes de société, il n’a souvent rien de précis ou pertinent à dire, à l’inverse d’Eric Zemmour, souvent très intéressant dans ses propos (que l’on partage ou non ses opinions).

Des exemples : voici le clash Naulleau Balkany en vidéo. Eric Naulleau avait annoncé sur le plateau d’une émission de Canalplus qu’il comptait clasher Patrick Balkany : au final, il a été dompté par un animal politique qui lui a donné un vrai cours de communication.

Dans cette vidéo, on sent que Eric Naulleau veut critiquer fortement son adversaire, mais il n’arrive à dégager aucun argument audible ou précis.

[dailymotion x6bpwp]

Eric Naulleau peut parfois être très méchant, comme face à Alain Minc récemment ou encore face à l’avocat Karim Achoui, des vidéos qui ont été postées dernièrement sur ce blog, mais toujours en procédant soit à des arguments mineurs, soit en faisant des jugements de valeur peu appropriés.

Le pire, c’est si vous avez un roman à présenter à l’émission « On n’est pas couché« , et que vous avez le malheur de ne pas être le nouveau Flaubert, là c’est rapé pour vous, autant dire que vous allez passer une très sale soirée…

Comment contrer Eric Naulleau ?

boxe

Si jamais vous passez dans l’émission de Laurent Ruquier, apprenez à décoder le système Naulleau :

– Il ne maitrîse parfaitement que son domaine de prédilection, la littérature.

-Ses critiques sont toujours basées sur la forme, puisqu’il avoue régulièrement lui même qu’il ne peut débattre « sur le fond » d’un dossier. On l’a vu récemment encore face à Jacques Attali, où visiblement il s’est permis de critiquer fortement le célèbre rapport de ce dernier sans vraiment le connaître et l’avoir assimilé parfaitement.

-Il va tenter de vous critiquer sur des arguments secondaires, apprenez à les minimiser, comme l’a fait Patrick Balkany face à lui.

-Essayez de toujours sortir du champ de discussion qu’il vous a concocté, de manière à aborder un angle de débat qu’il n’a pas préparé, il ne pourra plus rien dire et se sentira inutile.

-Enfin, ne vous énervez pas s’il vous attaque personnellement, il suffit juste de lui répondre en avançant des argumente solides, auquels il ne pourra pas forcément répondre.

Eric Naulleau : un fin séducteur

Eric Naulleau profite régulièrement de son statut de chroniqueur vedette pour lancer de jolis compliments aux plus belles invitées de l’émission « On n’est pas couché« , mais souvent….en vain. Exemples : avec Emmanuelle BéartMathilda May (tentative malheureusement contrecarrée par Michaël Youn) ou encore Alice Taglioni.

Bon, c’est vrai, des fois il obtient un petit remerciement poli, mais je doute fort qu’il reparte avec un numéro de tel, voire même une adresse MSN ou encore une petite invit’ sur Facebook 🙂

Les plus célèbres clashs d’Eric Naulleau

C’est parti pour le top Clash d’Eric Naulleau !

  • Clash Eric Naulleau Cali

Si l’on devait dégagner un podium dans la hiérarchie des clashs de Naulleau, la médaille de bronze reviendrait au débat Naulleau/Cali, qui frise le grand guinolesque du début à la fin, avec le soutien d’Azouz Bézag en prime.

[dailymotion x4cg8p]

  • Clash Michaël Youn Eric Naulleau

 

Médaille d’argent : le célèbre clash Michaël Youn / Naulleau. Eric Naulleau commence par critiquer le roman de Mathilda May, Michaël Youn intervient puis tout dérape, à voir et à revoir !!

[dailymotion x2arnk]

  • Clash Cauet Naulleau

 

Médaille d’or : le plus célèbre clash d’Eric Naulleau est en fait un clash radio, qui a eu lieu face à Sébastien Cauet.

[dailymotion x7dcyv]

Vous pouvez retrouver la transcription écrite de ce clash à l’adresse suivante.

Explications d’Eric Naulleau sur ce clash, chez Morandini :

[dailymotion x6cckt]

  • Clash Naulleau Lalanne

Récemment, un clash remarquable a opposé Francis Lalanne à Eric Naulleau sur le plateau de l’émission On est pas couché.

[dailymotion x93h0c]

  • Clash Naulleau Annie Lemoine

En Octobre dernier, Eric Naulleau et Annie Lemoine ont eu une petite altercation verbale dans l’émission de Laurent Baffie « C’est quoi ce bordel » diffusée sur Virgin 17. Annie Lemoine, excédée, a fini par quitter le plateau :

[dailymotion xaw0ck]

  • Clash Naulleau Isabelle Mergault :

En Septembre 2010, Eric Naulleau et Eric Zemmour ont eu une petite altercation verbale avec Isabelle Mergault :

[dailymotion xf1qlu]

Eric Naulleau : pourquoi on l’aime malgré tout !

Avec Eric Naulleau, on est au moins sûr de ne pas tomber dans l’ennui devant son poste de télévision ! Il lui arrive de remettre des personnalités extrêmement antipathiques à leur place, et ses avis peuvent parfois être de bon augure, ainsi qu’intéressants à écouter.

Malgré tout ce qui a été dit ci-dessus, Eric Naulleau mérite amplement son statut de star du petit écran, et on a toujours plaisir à le retrouver, quelles que soient les émissions auxquelles il participe.

Eric Naulleau s’est fait un nom dans le monde de la télévision, et finalement, cela est mérité.

Les surnoms d’Eric Naulleau

« La tête à clash » (Eteignez votre ordinateur).

« Le Robespierre cathodique de la culture » (Alexis Macquart, de Marianne).

« Le sniper de Laurent Ruquier« 

C’est tout pour l’instant…N’hésitez pas à poster les vôtres 🙂

Le reste de l'actu sur EVO


117 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *