Eric Zemmour annonce la mort du PS

eric-zemmour

Avec le MODEM, le Parti Socialiste est le grand perdant des dernières élections européennes.

[dailymotion x9izne]

De son côté, voici comment le Parti Socialiste « encaissait » sa défaite, avec les réactions respectives de Martine Aubry et d’Arnaud Montebourg :

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Pln
Pln
9 juin 2009 0 h 52 min

La mort du PS,enfin.Il aura fallut attendre mais ca valait le coup

Slash.
Slash.
9 juin 2009 2 h 01 min

On va devoir se tartiner Sarkozizi pour un deuxième quinquennat.

Yes
Yes
9 juin 2009 3 h 39 min

Ouai mais ça on le savait. A la fin de la crise, la majorité des français (qui a voté sarko en 2007) ne fera plus l’amalgame entre crise mondiale et baisse du pouvoir d’achat liée à la politique sarkoziste. Pln, ne te réjouis pas, il y a une différence entre ce que dit Zemmour et 1) l’opinion publique (il y aura toujours des gens qui voteront à gauche même sans programme) 2) la réalité dans les esprits des politiques socialistes ( des égos plus grands les uns que les autres, il va falloir attendre avant que ça se concrétise et… Lire la suite »

lol
lol
9 juin 2009 8 h 31 min

la mort du ps? oui
mais avec 70% d’abstention, c est aussi la mort de tous les autres
Bientot on aura 10% de participation

lol
lol
9 juin 2009 8 h 35 min

la conclusion de zemmour est bonne mais l’analyse est à jeter a la poubelle
Si tous les partis sont morts c est juste car le peuple n’y croit plus, la politique ne change rien si ce n’est l’agravation des problemes du peuples

seal
seal
9 juin 2009 13 h 10 min

Analyse politique comme d’autre, enfin le partie pris est de rigueur ici…

Slash.
Slash.
9 juin 2009 19 h 43 min

La légitimité de la souveraineté européenne est déjà vraiment faible, et la légitimité nationale baisse régulièrement depuis plus de 30 ans. Les gens ont de moins en moins envie d’aller voter aux présidentielles ou aux européennes parce que la légitimité des politiques est faible: leurs promesses ne pourront pas être respectées. La politique de proximité se développe aussi vite que la souveraineté à l’échelle nationale s’atténue. L’État est tout de même bien trop fort pour disparaître. On peut donc aisément présager un changement de régime dans quelques décennies. La France fonctionnera sûrement selon le système Allemand: la confédération. Ce qui… Lire la suite »

Slash.
Slash.
9 juin 2009 19 h 51 min

@ « lol », faux. Si un pouvoir n’a plus de légitimité, alors celui-ci ne peut plus exercer sa souveraineté, et ne peut donc plus respecter ses promesses. C’est d’ailleurs le problème qui fait que de moins en moins de personnes votent. On est en plein cercle vicieux, car si les gens votent de moins en moins, la légitimité du pouvoir diminue encore, ce qui fait encore monter les taux d’abstention. C’est ce qui se passe depuis plus de 30 ans à l’échelle nationale. La politique de proximité par contre, se développe vraiment vite, ce qui fait penser que les régions auront… Lire la suite »