Erykah Badu – New Amerykah Part One (4th World War)

erykah 1Comme j’en ai réellement raz le cul de cindy sander et de tout le rabattage médiatique qui fonde son succés, on va se concentrer sur ceux qui méritent le succés à savoir la talentueuse Erykah Badu.

Née le 26 février 1971 à Dallas, la chanteuse nu soul commence sa carrière sur les premières parties de Method Man et A tribe called quest. Elle signe son premier album solo Badzuim en 97 qui connait un franc succès.

Cette année, elle nous livre New Amerykah Part One (4th World War) avec des airs planants, un style assez éloigné de ses précédents opus.

part 1

01. « Amerykahn Promise » (E. Badu, W. Allen) 02. « The Healer » (E. Badu, O. Jackson Jr.) 03. « Me » (E. Badu, S. Husayn) 04. « My People » (E. Badu, O. Jackson Jr.) 05. « Soldier » (E. Badu, K. Riggins) 06. « The Cell » (E. Badu, S. Husayn) 07. « Twinkle » (E. Badu, S. Husayn, Sa-Ra) 08. « Master Teacher » (E. Badu, Georgia Anne Muldrow, S. Husayn) 09. « That Hump » (E. Badu, Sa-Ra) 10. « Telephone » (E. Badu, A. Thompson, J. Poyser) 11. « Honey » (E. Badu, P. Douthit)

Loin des daubes rnb qui pullulent nos radios, Erykah Badu nous offre sa voix chaude et écorchée sur une musique assurément variée. A noter la présence des producteurs comme Questlove du groupe The Roots sur « Telephone » ainsi que Madlib sur « My People » et le magnifique « The Healer » bel hommage à feu J Dilla, décédé en 2006 suite à une maladie grâve…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments