Escroqué par son conseiller bancaire, la banque refuse de le rembourser car il est ‘naïf’

Le CIC d’Evreux l’accuse en effet d’avoir fait preuve de négligence.

Du coup, la victime va engager une action judiciaire contre la banque après avoir été escroqué à hauteur de 10.000 euros détournés par son conseiller,  afin de demander le remboursement de la somme.

L’établissement a bien confirmé les faits et a ouvert une enquête mais n’a toujours pas remboursé son client. En effet, selon la banque, le client en question a manqué de vigilance, et a été trop confiant avec son conseiller.

Bref, c’est le monde à l’envers, comme l’affirme la victime à RTL :

« On m’envoie un courrier dans lequel on me conseille plus de prudence et on me dit : ‘vous avez été quelqu’un de naïf’. On me dit que je n’ai subi que des désagréments alors que la banque, le CIC, lui, est victime. »

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
biulki
biulki
16 décembre 2013 15 h 32 min

article de désinformation car incomplet.

oks
oks
16 décembre 2013 18 h 20 min

Donnez nous encore moins d’info la prochaine fois svp vos articles sont trop long, et trop détaillé on s’y perd

Greenouille
Greenouille
16 décembre 2013 18 h 49 min

La négligence, apparentée à la naïveté est un argument juridiquement fondé donc cela n’a rien d’étonnant. Forcément le manque d’infos de l’article ne permet vraiment pas de prendre parti pour l’une ou l’autre des parties en tout cas.

nano
nano
16 décembre 2013 21 h 00 min

article nul