Excédé, le tatoueur lui gribouille un phallus dans le dos

Le client était originellement venu pour un dragon…

Australie : Matthew Brady, artiste-tatoueur amateur de 21 ans, a été arrêté par la police de Ipswich pour avoir tatoué un penis dans le dos d’un client à la place du motif souhaité par ce dernier.

La victime, Chester Ives, 25 ans, s’était rendu plus tôt au domicile du tatoueur qui s’avère être son ami (qui ne l’est plus) pour discuter du tatouage désiré. A la suite d’une dispute et dans un commun accord, les deux amis avaient décidé d’enterrer la hache de guerre avec un tatouage.

Chester avait donc fait savoir à son ami qu’un symbole du Yin et du Yang agrémenté d’un dragon lui siérait bien. Matthew s’execute, mais pendant la session les esprits s’échauffe une nouvelle fois, mais au lieu de riposter de front, le pseudo tatoueur va se venger sur le tatouage réclamé.

On apprend par le rapport de la police que, une fois l’oeuvre terminé, c’est avec violence que la tatoueur a éjecté Chester de son domicile, on parle de soupe de phalanges… C’est en rentrant chez lui que Chester a pu, à son grand désarroi, – admirer l’oeuvre indélébile qui figurait dans son dos, à savoir un phallus de 40 centimètres avec un slogan obscène à l’orthographe écorché.

La victime se retrouve maintenant avec de lourds frais pour faire ôter l’encre. Elle se plaint également d’avoir été violemment jettée hors de la maison du tatoueur. L’accusé devra comparaître devant la Cour le 15 novembre notamment pour coups et blessures.

Dans cette affaire, les professionnels du milieu s’insurgent contre les kits de tatouage que n’importe quel péquin peut obtenir sur Ebay, et réclament une réglementation afin de prévenir ce type d’incident.

Via 24heures.ch | Sources : Adelaidenow.com.au, courriermail.com.au

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
CO
CO
28 octobre 2010 1 h 14 min

Fake, comme la fille qui avait demandé une étoile et qui en avait une dizaine sur la gueule, c’était qu’un coup marketing pour le tatouteur…

CA
CA
28 octobre 2010 10 h 05 min

@Co….., omg… le boulet !!
C’était pas du tout un coup marketing, c’était tout simplement la fille qui avait eu peur d’avouer à ses parents qu’elles les avaient elle meme demandé.
Il est content @Co, il apprend une nouvelle expression.. coup marketing et le voila à le resortir partout…

COLA
28 octobre 2010 12 h 11 min

loul je m’insurge aussi tien.. y’a pas de photo!
bref, qu’il attende 5/10ans, les tatouages vieillissent tellement mal, que ca ressemblera a rien plus tard..

PEP
PEP
28 octobre 2010 15 h 06 min

Pas de photos ? 🙁

Giloo
Giloo
28 octobre 2010 19 h 56 min

@ Cola,

J’ai tatoo depuis 10 ans qui est toujours aussi intact tu sais 🙂 . Ça fait penser à la vieille blague de dessiner une bite sur le front de qqln qui dort (ou qui est saoul)

lulu70
lulu70
28 octobre 2010 21 h 28 min

T’imagine ce qu’il va entendre cette été sur la plage :
« hé tu feras gaffe on voit ta bitte ! »

milarta
milarta
7 novembre 2010 23 h 51 min

T’imagine. il a pris tous son temps pour ce venger. Il lui a fait la peau le fumier. Et autrement les insultes c’était tatoué avec le flux de l’érection …