Extraire du fer à partir de céréales? Voici la méthode

Tout ce qu’il vous faut ce sont :

– Des céréales (si possible type Corn Flakes, Miel Pops ou Smacks sans quoi celles au chocolat rendront impossible l’expérience de part leur couleur)
– Un sac plastique transparent de type conservation pour congélo
– De l’eau
– Un aimant puissant

Ensuite il faut suivre tout simplement ce que la vidéo dit de faire :

Quand à savoir d’où vient ce fer? Il serait tout simplement ajouté par les fabricants afin de palier le manque nutritif de ce petit déjeuner que les enfants mangent tous les matins quotidiennement.

Cela amène à se poser la question de l’utilité de cet ajout. Un paragraphe de Wikipédia sur le sujet est très équivoque : http://fr.wikipedia.org/wiki/Special_K_%28c%C3%A9r%C3%A9ales%29#Controverses_en_Europe

« Au Danemark, des produits de Kellogg’s ont été interdit depuis 2004. Les autorités de santé danoises ont interdit ces céréales parce que, selon eux, Kelloggg’s visait à ajouter à taux élevé de la vitamine B6, de l’acide folique et du fer. L’ingestion journalière de portions normales de ces céréales donnerait lieu à des complications. Des enfants seraient en risque de dommages au foie et aux reins, et les fœtus des femmes enceintes pourraient souffrir de complications à cause de ces toxines1. »

De plus :

« Une émission néerlandaise L’Autorité de la Valeur (en néerlandais : Keuringsdienst van Waarde2) diffusée le 15 octobre 2009 aux Pays-Bas a enquêté sur une des promesses nutritionnelles de Kellogg’s Special K, étant l’utilité du fer ajouté aux céréales. Cette émission a démontré que ce fer n’était pas du fer nutritionnel « ionique » – comme on le trouve dans des nutriments naturels, comme de la viande, du poisson – mais en fait il s’agit du fer « métallique », ou plus simplement dit : de la limaille de fer, dispersée sur les céréales. Kellogg’s n’a pas voulu commenter cette démonstration, affirmant qu’il s’agit d’un secret industriel. Quelques expériences simples ont étonné et convaincu des professeurs d’université de nutrition ainsi que des chercheurs dans l’industrie métallurgique. Les intervenants sont d’accord que du fer metallique (limaille de fer) ne devrait jamais faire partie de n’importe quel régime nutritionnel. De plus, le corps humain est incapable d’absorber du fer métallique. La limaille de fer pourrait en outre endommager les dents. Aux Pays-Bas, suivant l’exemple danois, on a suggeré d’interdire la vente des céréales Kellogg’s Special K pour protéger les enfants, les enfants à naître et la santé générale du public3. »

Avis aux amateurs…

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Pascale
Pascale
28 janvier 2013 22 h 40 min

Merci pour la vidéo !

MrKrylau
28 janvier 2013 22 h 46 min

Merci à l’auteur, merci aux relayeurs (info en ligne depuis 2007 oO’) ! BONUS: « Si vous soufrez d’une insuffisance en fer, comme par exemple une anémie ferriprive, voici les aliments riches en fer hémique ou en fer non-hémique » # Aliments riches en fer hémique > Excellentes sources: Foie de veau, de bœuf, de poulet, Boudin noir, Palourdes, Huitres, Moules > Bonnes sources: Bœuf, Crevettes, Sardines, Dinde – # Aliments riches en fer non-hémique > Excellentes Sources: Lentilles, Haricots cuits, Graines de citrouille, Mélasses > Bonnes Sources: Haricots en conserve, Pomme de terre cuite avec la peau, Asperges DE PLUS: « Lait,… Lire la suite »

LoL
LoL
29 janvier 2013 11 h 15 min

Intéressant…

yoyo
yoyo
30 janvier 2013 1 h 06 min

Test effectué avec des miels pop’s et il y en avait ..