Une formation pour délocaliser sa boîte

formation-delocalisation

Ça se passe en Belgique, et ce n’est pas une blague !

Les régions de Bruxelles et de Flandre financent une formation pour aider les chefs d’entreprise belges à mettre en œuvre la délocalisation de l’outil de travail dans les pays émergents. Cette information qui a été relayée par le PTB, un parti d’extrême-gauche, est en train de mettre le feu aux poudres en Belgique. Car ce sont les pouvoirs publics, et par leur intermédiaire les contribuables belges, qui devront participer au financement des transferts industriels vers les pays à la main-d’œuvre à bas coût.

« C’est évidemment parfois difficile en toute objectivité de savoir quel est le type de formation qui peut être subsidié ou pas mais ici, effectivement, on se trouve dans un cas d’exclusion évident », consent Benoît Cerexhe, le ministre des Finances de la région de Bruxelles, mais sans se dédire sur le maintien de ce financement pour le moins politiquement très incorrect. Le respect de la parole donnée vaut certainement plus que l’intérêt public. La question demeure, de savoir si c’est une bourde authentique, ou une façon particulière aux autorités européennes de favoriser la croissance

La société Kluwer qui organise cette formation le 18 septembre prochain, est un éditeur de logiciels dans les domaines juridique et financier. Elle se voit donc agréée par les régions de Bruxelles et de Flandre pour dispenser un séminaire de formation à La Hulpe le 18 septembre 2012, adroitement intitulé « Should I stay or should I go » en référence à la chanson du groupe Clash… Les 590 euros que coûtent les judicieux conseils pour délocaliser son entreprise seront donc payés par le contribuable.

Vu sur le réseau social de l’emploi.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Grand Jacques
Grand Jacques
14 septembre 2012 15 h 56 min

SImple recherche google me permet de te dire une chose : va te faire ffffffffff

quel manque de recherche, surtout en temps d'élections avec un nom clairement cité

"Il n’est cependant pas question pour la Région bruxelloise de rembourser une partie des 590 euros, c'est-à-dire le prix de cette journée de formation prévue le 18 septembre prochain. "

RTBF

ps: et je déteste cette crapule, mais dans le style tu es encore pire

MisterProvoc
MisterProvoc
15 septembre 2012 8 h 02 min

Mais… Où est le problème ? Si les patrons veulent délocaliser en Inde ou en Chine, en quoi cela serait-il choquant ? Il faut cesser d'avoir une vision binaire du monde, avec les gentils (les ouvriers) et les méchants (les patrons). Qu'on arrête de faire chier les patrons, qu'on leur donne les moyens de produire pas cher, et ils resteront en Europe. Au lieu de pleurer et de crier avec les fachos de gauches, vous feriez mieux de demander de véritables zones franches en Europe pour installer des entriprises étrangères avec ZERO impot pendant 20 ou 30 ans. Forcément, on… Lire la suite »

Lolilol
Lolilol
15 septembre 2012 15 h 34 min

+ 1 Milliards cher MisterProvoc ,

Le prix d'un ouvrier est totalement abusé pour un patron (en tout cas en Belgique les impôts,cotisation patronale, etc violent bien les patrons)