Quand Sarkozy se fait huer à Libreville

sarko

Gabon Banania ça suffit !

Ils se sont tous pressés aux obsèques d’Omar Bongo, histoire de rendre hommage à celui qui, à sa façon, les menait par le bout du portefeuille.
Cupidité sans frontière, voilà le nom qu’on pourrait donner à ces dirigeants français si soucieux des ressources des anciennes colonies d’Afrique. Même Kouchner apparemment, si on en croit certaines sources.

Mais, une partie des gabonais a choisi de le faire savoir en huant copieusement le président français pendant la cérémonie et obligeant celui-ci à écouter son voyage…

Le vieux lion africain avait tout prévu pour durer et s’approprier une fortune colossale sur le dos de son pays.

Le Gabon, c’est 1,4 millions d’habitants dont 70% vivent en dessous du seuil de pauvreté. C’est aussi 5 milliards d’Euros de dette publique. Tout ça malgré 13 millions de tonnes de pétrole exportées par an !

Omar Bongo a su profiter de son rôle. Laisser les entreprises françaises piller les ressources de son pays, ne lui demandant qu’une faible contrepartie sous forme de taxes pour son pays dont il prélevait une bonne part. N’est-ce pas lui qui disait :

« L’Afrique sans la France, c’est la voiture sans le chauffeur. La France sans l’Afrique, c’est une voiture sans carburant. »

Pendant 25 ans, le « chauffeur » français a fermé les yeux sur les abus de la famille Bongo. Il l’a même aidé en lui fournissant matériel militaire et une garde prétorienne. La France n’a jamais dénoncé les élections truquées, les tortures, la répression policière envers les opposants. Mieux elle a étouffé dans l’œuf toutes les tentatives de la justice française pour mettre en évidence les détournements de fonds comme tout récemment.

Cette enquête étouffée depuis, suite à la plainte de trois associations a découvert :
– 11 comptes bancaires en France avec des chèques de plusieurs centaines de milliers d’Euros pour l’achat de voitures notamment. Mais il y a aussi

– 33 biens (appartements, hôtel particulier et maisons) appartenant au gabonais Omar Bongo ou à sa famille : deux appartements avenue Foch (88 m2 et 210 m2) et un de 219 m2 lui aussi situé dans le 16e arrondissement. À Nice, une propriété est constituée de deux appartements, trois maisons. Ali Bongo, qui est son fils et aussi son ministre de la défense depuis 1999, est également propriétaire avenue Foch tandis que son épouse Edith possède deux immenses logements dans le 7e arrondissement, non loin de la tour Eiffel. De Nice à Neuilly-sur-Seine en passant – souvent – par le 16e arrondissement parisien, l’enquête recense aussi les propriétés de Jean Ping, ex-gendre d’Omar Bongo et actuel ministre des Affaires étrangères, et d’autres fils du président gabonais comme Omar-Denis junior et Jeff, ainsi que ses filles comme Audrey, Yacine Queenie, ou petite-fille comme Nesta Shakita.

Les opposants gabonais impliqués dans cette enquête étouffée par la justice française ont été arrêtés au Gabon, le 6 janvier 2009..
http://survie.org/GABON-Coup-de-filet-contre-les.html

Le sénat des Etats-Unis a découvert que 130 millions de dollars dormaient sur des comptes ouverts aux USA et dans des paradis fiscaux. Leur enquête et celle des britanniques révéla qu’Omar Bongo s’octroyait 8,5% du budget Gabonais pour ses dépenses personnelles, soit une dotation de 110 millions de dollars par an.

Et tout ça pour un salaire officiel de 15.000 Euros par an !

Piur ceux qui veulent en savoir plus, allez sur le site de l’association « Survie »
http://survie.org/Mort-d-Omar-Bongo-Petit-rappel.html

Source : Blog de Milton Dassier
http://miltondassier.over-blog.com/article-32732248.html

La vidéo :

[dailymotion x9lktp]

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
PhB
PhB
17 juin 2009 1 h 51 min

Ouai et c’est quoi l’interet de cet article ? Démontrer que ça magouille entre états ? Wahhhhh le scooooop !!
C’est partout pareil,ça se passe comme ça dans tout les pays et depuis des décennies.Ceux qui croient à une sincère amitié France – afrique rêvent éveillés,c’est juste une histoire d’échanges de bons procédés ou chacun échange et négocie ce dont il a envie ou besoin.

Anonyme
Anonyme
17 juin 2009 8 h 30 min

Je suis l’analyse de « PhB » et je me permets de rajouter que les états, après magouille, sont seuls maitres de leurs « exploits », donc pour ceux qui critique encore une fois nos gouvernements (droite ou gauche osef) aller donc vivre une décennie au Gabon, on en reparle

faiz
faiz
17 juin 2009 10 h 27 min

je pourrais même vivre 100 ans au gabon en étant millionnaire voir milliardaire 🙂

sboub
sboub
17 juin 2009 14 h 04 min

Avec des réactions comme ça phb on fait quoi?
On reste là a accepter ça et à regarder les gens crever? pas très constructif.
Même si ça enfonce des portes ouvertes, c’est toujours bon à répéter, beaucoup de gens n’ont pas conscience de cet état de fait.
Peut être qu’il faudrait même se bouger le cul et réagir non?

tonreup
tonreup
17 juin 2009 16 h 56 min

il est huer pour de mauvaise raison mais k’est ce ke c’est bon de le voir se faire huer, bien sur il n’est pas venu avec sa bande de suporter comme lors de ses deplacement en france (ca revient trop cher)
ce ki serai genial ce serai d’avoir eu un journaliste ki lui demande ses reaction a chaud apres cet accueil

PhB
PhB
17 juin 2009 17 h 52 min

Alors sboub,si tu veux agir ou réagir,surtout n’hésites pas,tu peux tenter tout ce dont tu as envie,c’est de toute façon voué à l’échec. Pour ma part je n’en ai aucune envie.C’est bien joli de s’indigner assis derrière son écran pour des morts à 8000 Km de chez soi,mais en quoi ta démarche est plus efficace que la mienne ? Tu dis « On reste là a accepter ça et à regarder les gens crever? pas très constructif. » Mais des milliers de gens meurent chaque jour et ça ne te fait rien,que fais tu pour aider ces gens ? : RIEN. Les… Lire la suite »

milton dassier
milton dassier
17 juin 2009 18 h 33 min

Le problème n’est pas qu’humanitaire…
8,5% dans les poches de Bongo, c’est 8,5% de plus de prix de revient pour le pétrole. Si chaque état faisait ainsi, vous payeriez 8,5% plus cher votre essence ou votre gas-oil… Mais il y a plus fou, c’est vous et vos impots qui financez les aides et la coopération au Gabon pour lutter contre la pauvreté de ses habitants. Mais selon, PHb, c’est normal, il n’y a rien à dire, juste payer…

gonz
gonz
17 juin 2009 23 h 49 min

l’interet de ce genre d’article ? c’est qu’il y a de l’information a l’interieur.je veus dire tu prefere quoi? les infos des grand medias qui te montrent tout les jours la misere du monde sans jamais rien t’ expliquer ou un truc pas objectif ,dans un coin d’internet ,mais qui a le merite de pas trop te prendre pour un con .

PhB
PhB
18 juin 2009 2 h 14 min

Tu crois apprendre des choses aux gens milton dassier ??? Tu commences ton commentaire en parlant d’humanitaire,qui a parlé d’humanitaire ici ? personne,on en a rien à faire de l’humanitaire ce n’est pas le thème du débat soulevé ici.Je suis partagé avec toi,j’ai l’impression que soit tu viens de découvrir ce qu’il se passe soit au contraire tu parles de choses dont tu ne sais rien.Tu te permets d’interpréter mes propos pour en conclure quelque chose(erroné qui plus est),bien sur que ce n’est pas normal de financer ce genre de choses avec l’argent des impots,mais toi même sais tu à… Lire la suite »