Gangster à l’Élysée !

La République des mallettes racontée par Pierre Péan…

Interrogé par Robert Ménard sur le plateau de « Sens Interdit », Pierre Péan raconte l’irrésistible ascension sociale d’Alexandre Djouhri, petit voyou de la banlieue nord, qui, grâce à ses talents d’entremetteur, vient comme à la maison à l’Élysée s’asseoir dans le fauteuil de Nicolas Sarkozy et boire le champagne dans le bureau de son Secrétaire général, en son absence ! Un personnage dont les conseillers du Président ont peur, dans un jeu théâtral où tout se passe dans la limite de la légalité entre le milieu des affaires, et les affaires du milieu…

Si ça se passe réellement comme ça chez Sarkozy, on comprend pourquoi l’Élysée est vrai bordel ! Pierre Péan pourrait bien nous écrire un nouveau livre qui s’appellerait « Pas de chi-chi à Karachi » à ce train-là.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
boblechove
boblechove
24 septembre 2011 0 h 01 min

Juste pour corriger, il s'agit de Djouhri et non pas Djouri 🙂

Merci. Les noms propres n’ont pas d’orthographe dit-on, surtout lorsqu’ils passent d’un alphabet à un autre, je présume… Ph. Gras

shitonyou
shitonyou
24 septembre 2011 15 h 39 min

lol

Anonyme
Anonyme
24 septembre 2011 16 h 31 min

la pendaison testiculaire pour tous ces enculés au pouvoir