GB: campagne contre le bonnet à poil d’ours des gardes de Buckingham palace

Le bonnet à poil, qui fait partie de l’uniforme de cérémonie des gardes de la reine, a été adopté par l’armée britannique en 1815 pour marquer la défaite à Waterloo des gardes impériaux français qui portaient des bonnets à poil… Aujourd’hui, l’organisation qui défend le « traitement éthique des animaux », PETA, dénonce l’utilisation de peaux d’ours bruns pour la fabrication

Peta a déjà par le passé proposé des bonnets à poil synthétiques, mais le ministère avait estimé qu’ils ne convenaient pas car ils étaient moins résistants que le modèle original.

Robbie LeBlanc, responsable de Peta pour l’Europe, estime qu’un bonnet revisité pourrait lui aussi devenir « emblématique ».

La plupart des touristes « pensent qu’il s’agit de fausse fourrure et quand ils découvrent que c’est véritable et qu’il faut un ours pour faire un chapeau, ils sont atterrés », souligne Robbie LeBlanc.

« Nous nous considérons comme une nation moderne mais les gardes de la reine se promènent avec un ours mort entier sur la tête », a-t-il dénoncé.

Vont-ils finir par céder ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments