Génération reporters : Sexe à tout prix / Porno : voir et être vu

#Le sexe du samedi soir.
Reportage de Victoria Zorraquin et Ludovic Fossard.
Ils sont interdits en France. Certains voudraient les rouvrir. En attendant, les jeunes Français fréquentent en masse les bordels catalans. Il suffit de passer la frontière et, à moins d’une heure de route de Perpignan, on trouve une trentaine de « clubs ». Des centaines de jeunes femmes, pour la plupart roumaines, y travaillent. Elles rêvaient d’une vie meilleure ; elles ont atterri dans les bordels de Catalogne et sont devenues un bien de consommation comme un autre…

#Porno : voir et être vu.
Reportage de Xavier Deleu.
Avec les connexions à haut débit, le porno est désormais accessible à tous, à la portée d’un clic, sur les ordinateurs ou les téléphones. Accès banalisé, consommation banalisée. Dès l’adolescence, les images X entrent par effraction dans l’imaginaire amoureux et tronquent les normes. On regarde du porno massivement, mais on passe aussi volontiers de l’autre côté de la caméra. Voir et être vu. De spectateur, on devient facilement acteur. Le porno amateur fait des émules.

http://www.pluzz.fr/generation-reporters.html

Une fois par mois
Génération Reporters, le magazine d’information de France 4 diffusé le vendredi à 20h30, propose chaque mois, sur un thème unique, des enquêtes et des reportages inédits, qui, sans détour, décryptent et questionnent notre société

Présenté par Marie Sophie Lacarrau
Apres chaque sujet, Marie-Sophie Lacarrau, en situation sur l’un des lieux de tournage des enquêtes, reçoit les reporters qui racontent les coulisses de leur tournage.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
21 novembre 2010 16 h 20 min

Monde de merde OU monde de puceau, je sais pas trop

jojo
jojo
22 novembre 2010 1 h 39 min

encore un truc vulgairement racoleur « les jeunes Français fréquentent en MASSE »… en plus comme si les filles de Perpignan étaient des saintes nitouches…
quand au porno amateur au moins c’est pas pour le fric mais juste pour le plaisir.

Burchard
15 septembre 2011 16 h 53 min

Well put, sir, well put. I'll cretianly make note of that.

liliana
liliana
6 octobre 2015 16 h 58 min

moi entouca j’aime le sexe mais j’en ai jamais fait s’il y a quelqu’un pour moi je l’attens mon prénom est:liliana