Harkis : Les camps de la honte

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint-Laurent-des-Arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de Harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé !
http://www.radio-alpes.net/playerra/?reportage=7946

Edit: Si ce n’est pas la bonne séquence, veuillez le signaler.

 

« Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi) »

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
12 février 2013 20 h 40 min

le politiquement correct me saoule avec cette putain de repentance a propos des colonies;mais je suis ecoeuré que l’on ait traiter ces gens;et tant d’autres;comme cela;et le pire est qu’a l’heure actuel les partis politiques français et l’Algérie continuent de cracher sur ces gens;soit par leur paroles et actes,soit par leur silence(le comble s’est qu’il semble y’avoir une exception:le fn)

Anonyme
Anonyme
15 février 2013 21 h 34 min

@you toi par contre tu as clairement répondu oui a la question,est tu con je parle des colonies,tu me parle de la shoah je parle de la sous-médiatisation d’un drame;tu me parle de la sur-médiatisation d’un autre bref tu est toujours hors-sujet est-ce-que la shoah est plus visible que d’autres souffrances causer par d’autres drames?oui c’est clair;mais c’est hors-sujet cette surreprésentation de la shoah par rapport a d’autres drames est-elle normal?je n’en sait rien,comme dit dieudonné,on ne peut pas mesurer la souffrance.mais encore une fois,c’est hors-sujet bref l’humble huitre(qui fait pleins de fautes) demande au grand dauphin(être le plus intelligent… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
15 février 2013 21 h 45 min

oups,l’humble huitre s’excuse,elle a oublier le passage ou elle précisait que le vrai problème n’est pas la différence entre divers drames;mais l’absence total de voix faisant entendre les harkis,alors que tous les autres en ont soit en France soit a l’étranger