Hausse des accidents liés aux sextoys aux Etats-Unis : 50 Shades of Grey en cause ?

50 Shades of Grey, sorti en salles françaises mercredi 11 février, met en scène la relation amoureuse sado-masochiste entre une jeune femme et un homme d’affaires, à Seattle. Vivement critiqué par certains pays et interdit de diffusion dans d’autres, le livre sur lequel cette histoire est basé aurait également causé des dommages collatéraux dans la vie des Américains. En effet, le taux des accidents liés aux sextoys aurait doublé depuis 2012 aux Etats-Unis, juste après la parution du best-seller.

Selon le Washington Post, le nombre de consultation liée à l’usage de sextoys a connu une importante hausse depuis 2007, notamment entre 2012 et 2013, après la parution du best-seller érotique 50 Nuances de Grey. Le chiffre fourni par les données de la Commission de protection des consommateurs parlent de 2 500 Américains venus consulter pour une blessure liée à l’utilisation d’un sextoy. 83% des cas s’agissait de « retirer un corps étranger », 71% des patients ont pu rentrer chez eux après avoir reçu des soins et 25% ont dû rester à l’hôpital pour recevoir des soins spécialisés.

livre

Des patients de 30 à 85 ans

Le Washington Post rapporte également que le profil type des patients qui consultent pour ce type d’accidents liés à l’usage d’un sextoy, est notamment composé de femmes âgées de 30 à 67 ans et d’hommes entre 44 à 85 ans. Le quotidien de préciser toutefois que rien ne prouve pour le moment que la trilogie 50 Shades of Grey est la principale raison de cette hausse des blessures liées à l’usage d’un sextoy. Mais force est de constater que le commerce de ces produits a connu un véritable succès depuis la parution du best-seller d’E.L James.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Noter la qualité du post

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments